Une photo de Shakira détournée pour se moquer du Barça

16 Février, 2017, 13:58 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Le match entre le PSG et le Barça se dispute aussi au niveau des salaires

D'une part, la formation parisienne est l'équipe française qui a le plus pris l'habitude de briller sur le front européen ces dernières années et dont les fans attendent sans doute le plus. Résultat: le Diable Rouge a livré un match monstrueux, contenant parfaitement Neymar, délivrant même une passe décisive à Edinson Cavani pour le quatrième but. Sa frappe laisse de marbre Ter Stegen et Paris ouvre le score. Mais le champion de France n'a pas à rougir face aux Barcelonais.

L'entraîneur du PSG "se bat contre son histoire noire face aux 'culés' [surnom des joueurs barcelonais]", écrit le journal sportif, qui rappelle qu'Unai Emery n'a gagné qu'une seule fois en 23 rencontres face au FC Barcelone tout au long de sa carrière.

Jusqu'à présent, le Paris d'Emery avait manqué tous ses grands rendez-vous. Et c'est dans une ambiance indescriptible que le PSG parvint à faire sauter la défense adverse une deuxième fois. "Ils vont avoir les crocs bien sortis", a d'ailleurs prévenu Blaise Matuidi. S'ils ne voient par le club parisien s'imposer, ils ne l'imaginent pas non plus s'écrouler sur sa propre pelouse. Paris doit assurer les quarts de finale et accéder enfin au dernier carré de la Ligue des Champions. "Vous ne rêvez pas, le PSG mène deux à zéro", s'égosille en même temps le speaker du Parc à la mi-temps. 9 victoires en 10 matchs, 29 buts marqués. Et ce n'était pas fini.

Barcelone a maintenant de quoi s'inquiéter sérieusement. Si Laurent Blanc vouait un culte à la possession du ballon, l'Espagnol plaide pour un jeu plus direct. Son message n'a été que trop sporadiquement entendu depuis le début de saison malgré une entame prometteuse contre Lyon lors du Trophée des Champions. Ce huitième de finale de la Ligue des champions a tourné à l'avantage des joueurs du club français (4-0). Mais les critiques disaient que Barcelone se résumait surtout à sa ligne d'avants et que si une équipe était en mesure de les priver de ballons, alors ils seraient en difficulté. Il s'est engouffré dans les brèches, a offert des solutions dans les intervalles, a su faire jouer ses partenaires et bien sûr, a inscrit deux buts magnifiques, de son pied gauche si adroit ce mardi soir.

Recommande: