"Colonisation et " crime contre l'humanité " : "ce qu'a dit Emmanuel Macron

17 Février, 2017, 11:35 | Auteur: Timothe Dupuy
  • Emmanuel Macron lors d'un débat à la Défense près de Paris le 31 janvier

Quant à l'utilisation du vocable "crime contre l'humanité", le candidat précise qu'il n'avait nulle "idée, en prononçant ce terme, de comparer à la Shoah ou au génocide arménien ce qui s'est passé dans la guerre d'Algérie".

Ce matin, c'est Emmanuel Macron qui occupe la tête de notre classement POP 2017 avec près de 84 000 citations. C'est sur la chaîne privée algérienne Echourouk News qu'il a déclaré: "La colonisation fait partie de l'histoire française".

" C'est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes", a-t-il déclaré, tout en affirmant ne pas vouloir " balayer tout ce passé ". La colonisation fait partie de l'histoire française. Cette disposition avait été supprimée dès 2006. Le candidat de la droite François Fillon, avait lui aussi, soulevé un énorme débat sur cela, en fin août, quand il admettait que "la faute ne revenait pas à leur pays, concernant le partage de leur culture aux africains".

Des propos qui ont suscité la colère à droite, avec François Fillon qui déplore "une détestation de notre histoire". "Il a également accusé son adversaire à la présidentielle de n'avoir "aucune colonne vertébrale", s'exprimant:" Il y a quelque temps, Monsieur Macron trouvait des aspects positifs à la colonisation, (.), il dit simplement ce que ceux qui l'écoutent veulent entendre". (...) En même temps, regardez la définition de la loi française en 2010 des crimes contre l'humanité, vous verrez nombre de crimes qui se sont commis pendant la guerre d'Algérie, poursuit-il. En effet, en novembre, dans une interview, Emmanuel Macron était plus nuancé en évoquant des " éléments de civilisation " dans la colonisation. "Ce n'est pas digne d'un chef d'Etat d'aller agiter des cicatrices qui sont encore très douloureuses", a par ailleurs lancé Jean-Pierre Raffarin sur BFMTV.

Le député sarkozyste Gérald Darmanin a estimé sur Twitter qu'Emmanuel Macron "insulte la France à l'étranger". " a demandé la candidate du Front national lors d'une discussion avec des internautes via Facebook".

Invité ce jeudi 16 février de .pol, la webémission du Lab / le JDD / le Huffington Post / Linternaute.com, Richard Ferrand, proche parmi les proche d'Emmanuel Macron, tente de déminer cette polémique. C'est un crime. C'est un crime contre l'humanité. "Ça n'a rien à voir avec la repentance". Pour Hassan Aourid, les déclarations de Macron qui renvoient à un passé peu glorieux de la France ouvriront la voie à la repentance des actes perpétrés contre les nations colonisées.

Recommande: