Plus de 200 gènes identifiés — Calvitie

17 Février, 2017, 11:49 | Auteur: Timothe Dupuy
  • De nouveaux gènes liés à la calvitie identifiés

Les chercheurs de l'Université d'Edimbourg au Royaume-Uni ont mené une étude de grande ampleur sur les données génomiques et de santé de plus de 52 000 participants mâles de la Biobanque britannique.

Saskia Hagenaars et David Hill, des chercheurs de l'Université d'Edimbourg (Royaume-Uni), ont mené la plus vaste analyse génétique jamais réalisée sur le thème de la calvitie. Jusqu'à présent, seuls quelques gènes avaient été identifiés pour leur rôle dans l'alopécie.

L'étude du génome de plus de 52.000 hommes, avec ou sans calvitie leur a permis de pointer 287 groupes de gènes impliqués dans la structure des cheveux et dans leur développement.

Ce sont donc les chromosomes X, hérités du côté maternel qui seraient à l'origine de la calvitie: chez les hommes, le chromosome X est forcement hérité de la mère puisque le chromosome Y, déterminant dans la différenciation des sexes, ne peut provenir que du père (les hommes ont un chromosome X et un autre Y alors que les femmes ont deux chromosomes X).

Un algorithme a été créé à partir des résultats de l'étude en fonction de la présence ou non de certains gènes afin d'anticiper les risques de devenir chauve.

Si des diagnostics individuels précis sont encore " hors de portée", dixit les scientifiques, ces résultats peuvent en revanche d'ores et déjà contribuer à identifier des sous-groupes de la population chez qui le risque de perte de cheveux est nettement plus élevé. Mais ils permettent tout de même de classifier les hommes dans des sous-groupes qui définissent leur prédisposition à la perte de leurs cheveux.

Recommande: