Démantèlement d'une cellule takfiriste composée de 6 femmes — MI

15 Mars, 2017, 22:06 | Auteur: Stephane Girardot
  • Brigade-antiterroriste

L'une de ces femmes est l'épouse d'un élément terroriste emprisonné.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé, mercredi 15 mars 2017, le démantèlement d'une cellule takfiriste féminine au quartier Tahamen dans le gouvernorat d'Ariana.

Les six femmes sont âgées entre 21 et 23 ans et sont actives au quartier Tadhamen, quartier 2 mars ainsi que dans la délégation de Mnihla, gouvernorat d'Ariana.

En outre, il a été découvert qu'elles entretiennent des contact via les réseaux sociaux avec des éléments takfiristes à l'intérieur et à extérieur du pays ainsi que leur apologie pour le terrorisme et leur animosité envers l'Etat qu'elles accusent d'apostasie. Des livres takfiristes, des CD contenant des discours incitant au terrorisme, et un drapeau noir de Daesh ont été saisis dans leurs domiciles.

Après consultation du parquet général, il a été décidé de les maintenir en détention et d'instruire à leur encontre une affaire pour suspicion d'appartenance à un organisation terroriste.

Recommande: