François Fillon mis en examen — Emplois fictifs présumés

15 Mars, 2017, 08:30 | Auteur: Edgar Lajoie
  • La très chère gare-robe de Fillon 13 000 euros de costume offerts par un

Le soupçon d'emploi fictif et les sommes totales en jeu, 680.000 euros nets (soit une moyenne mensuelle de 3.600 euros), ont durement écorné l'image du candidat, jusque-là épargné par les affaires, et qui avait marqué la campagne de la primaire à droite par cette formule revenue en boomerang: "Qui imagine le général de Gaulle mis en examen?".

Les chefs d'accusation de "détournement de fonds publics" et "complicité et recel d'abus de biens sociaux" concernent a priori les soupçons d'emplois fictifs de Penelope, Charles et Marie Fillon, respectivement en tant qu'attachés parlementaires et employée de la Revue des Deux Mondes. Ainsi, sur les 46.000 euros net touchés par sa fille Marie, d'octobre 2005 à décembre 2006, environ 33.000 seraient repartis sur le compte joint des parents.

Cela confirme une information du Canard enchaîné et de RTL. Selon lui, le couple Fillon a pu retrouver, "dix ans après", 14 factures de ce mariage pour une somme de 44.000 euros. Jamais, dans les annales de la Ve République, un prétendant à l'Elysée n'avait encore été à ce jour sous le coup d'une inculpation et encore moins d'une triple mise en examen.

"Un ami m'a offert des costumes en février". Son déontologue, Ferdinand Mélin-Soucramanien, veut déterminer s'il y a eu un manquement ou pas au code de déontologie des députés.

"J'ai dit que si j'étais mis en examen je ne serais pas candidat". L'ancien ministre Eric Woerth, qui avait justement été cité dans l'affaire Bettencourt avant d'être relaxé, a fait part de son "soutien" et a adressé une "pensée amicale en ces moments humainement difficiles". Soit 500.000 euros brut.

Le soir même, le candidat de la droite à la présidentielle réagit: "La séquence des boules puantes est ouverte".

François Fillon bénéficie de la présomption d'innocence, principe fondamental de notre droit. Il annonce avoir également rémunéré ses enfants pour des missions ponctuelles et ajoute qu'il se retirera seulement s'il est mis en examen. Soit 831.440 euros brut comme assistante parlementaire pour les périodes 1988-1990, 1998-2002, 2002-2007 et 2012-2013.

Il a présenté ses "excuses" aux Français tout em maintenant sa candidature à l'élection. Les magistrats estiment donc qu'il existe, dans leur dossier, des indices " graves " ou " concordants " laissant penser que François Fillon peut être poursuivi spécifiquement pour chacun de ses faits. "J'ai payé à la demande de François Fillon", a affirmé ce "généreux ami" au JDD. Il s'agit de: détournement de fonds publics, complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux, manquements aux obligations de déclarations à la haute autorité de la vie publique.

Recommande: