L'élu polonais aux propos sexistes suspendu par le parlement européen

15 Mars, 2017, 14:09 | Auteur: Remi Laffitte
  • L'élu de 74 ans sera privé de 9210 euros d'indemnité et suspendu pendant dix jours

Il va payer. Janusz Korwin-Mikke, le député européen polonais qui avait tenu des propos sexistes au Parlement, a écopé de sanctions "sans précédent", comme le précise l'institution. "Il ne pourra pas représenter le Parlement pendant un an", a-t-il ajouté. "En insultant toutes les femmes, il a foulé aux pieds nos valeurs fondamentales", s'est indigné Antonio Tajani, le président du Parlement européen.

"La sévérité des sanctions est proportionnée à la gravité des propos qui ont été proférés". M. Korwin-Mikke avait déjà été sanctionné en juillet 2016 par le Parlement pour avoir déclaré que l'arrivée massive d'immigrants en Europe était comparable à un "déversement d'excréments".

Lors d'un débat sur les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes, l'élu avait justifié qu'elles soient moins bien payées en ces termes: "Bien sûr que les femmes doivent gagner moins que les hommes, parce qu'elles sont plus faibles, plus petites et moins intelligentes, c'est tout". Il avait alors été privé de dix jours d'indemnités de présence au Parlement (soit 3.060 euros) et suspendu de toute activité parlementaire pendant cinq jours. Quelques mois plus tôt, il s'était déjà fait remarquer (et sanctionner) pour avoir fait un salut hitlérien dans l'hémicycle et avoir assimilé les jeunes chômeurs à des "nègres".

Recommande: