La candidate russe envenime les relations avec l'Ukraine — Eurovision

15 Mars, 2017, 17:45 | Auteur: Gregory Millet
  • La finale de la 62e édition de l'Eurovision se déroulera le 13 mai en Ukraine. La chanteuse russe Ioulia Samoïlova semble avoir été choisie pour embarrasser Kiev

La Russie sera représentée par Ioulia Samoïlova avec la chanson Flame is burning au concours de la chanson Eurovision, qui se tiendra au mois de mai dans la capitale ukrainienne, a annoncé dimanche la Première chaîne de télévision russe. On lui reproche d'avoir donné un concert en Crimée en 2015, après son annexion par la Russie en 2014. Les autorités du pays considèrent que tout individu qui se rend en Crimée sans passer par sa frontière et par sa douane enfreint la loi du pays, et est donc susceptible d'être interdit d'entrée en Ukraine.

" Ioulia est une chanteuse très originale, une jeune fille charmante et une compétitrice expérimentée, a déclaré Iouri Aksiouta, chef de la délégation russe au concours, cité par l'agence TASS". "Si tu violes notre souveraineté, si tu chantes à un concert des occupants en Crimée, cela veut dire que tu t'exposes à une interdiction d'entrée en Ukraine" a déclaré le député ukrainien Serguei Vissotski. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkine, a indiqué au site internet Liga.net que les "services de sécurité étudient" le cas de Ioulia Samoïlova. La raison? Yulia Samoylova avait participé à un concert en Crimée en juin 2015. Handicapée depuis l'enfance, la native d'Oukhta en Sibérie occidentale a perdu l'usage de ses jambes et évolue sur une chaise roulante. Moscou demande aux organisateurs de cet événement international de respecter les règles du concours et la principale concernée essaie, dit-elle, de ne pas penser à la polémique. "Tout le monde, ou presque, a été en Crimée", a affirmé lundi aux journalistes son porte-parole, Dmitri Peskov.

Elle avait chanté lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques de Sotchi, en 2014. Participer à l'Eurovision, regardé par 200 millions de téléspectateurs, est "le rêve de ma vie", a ajouté la chanteuse qui a grandi dans la république des Komis, dans le nord de la Russie. Connu pour ses chansons sirupeuses, le concours de l'Eurovision est régulièrement agité par des tensions politiques.

Recommande: