Le patron du FN à Nice suspendu — Propos négationnistes

15 Mars, 2017, 14:40 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Les instances disciplinaires du Front national pourront décider de son exclusion

Réalisé par TV Presse Productions, le documentaire devait donc s'intéresser aux jeunes qui adhèrent au Front national.

À chaque élection depuis 2012, le Front national se voit poursuivi par ses vieux démons, malgré l'entreprise de dédiabolisation voulue par les cadres du parti.

Un élu régional du Front national, responsable du parti à Nice, a été suspendu du Front national après avoir tenu des propos négationnistes dans une émission de télévision diffusée mercredi soir.

Le documentaire montre aussi Philippe Vardon, ex-figure des identitaires niçois désormais conseiller régional FN en Paca et proche de Marion Maréchal-Le Pen, ironiser lors d'un tractage: "Ça commence à être inquiétant: tous les mecs qui me serrent la main, ils sont noirs".

"Suite à la révélation de propos qu'il a tenus dans le cadre d'un reportage télévisé qui sera diffusé ce jour, Benoît Loeuillet est suspendu du Front national et sera convoqué très prochainement devant les instances disciplinaires du mouvement en vue de son exclusion", a réagi le secrétaire général du parti, Nicolas Bay. Les auteurs avaient demandé au FN une autorisation de tournage, qu'ils n'auraient jamais eue. Il n'y a pas eu 6 millions. Ils ont donc tourné en caméra cachée.

L'homme lui présente plusieurs livres qu'il vend, dont des livres d'Adolf Hitler ou de Robert Faurisson, régulièrement condamné pour nier la réalité de la Shoah.

UNE CONVERSATION FILMEE DANS LA LIBRAIRIE DE BENOIT LOEUILLET Il filme sa discussion avec M. Loeuillet, ex-dirigeant de Nissa Rebela, branche locale du mouvement identitaire et depuis fin 2015 conseiller régional FN en Paca, dans la librairie qu'il gère à Nice. Se pensant en total off, il laisse aller sa pensée et dit d'abord ne pas savoir "quoi penser de la thèse révisionniste ", estimant que c'est un sujet "compliqué ". Bon, après, je pense qu'il n'y a pas eu autant de morts. Le patron du FN à Nice, Benoît Loeuillet, fait partie des convertis à ses thèses les plus fumeuses. "Il n'y a pas eu de morts de masse comme ça a été dit", ajoute ensuite l'élu, citant comme "preuve" le rapport "Leuchter", du nom d'un Américain "engagé par Monsieur Faurisson", d'après l'historienne Valérie Igounet interrogée par l'AFP, et qui a écrit à la fin des années 1980 un document devenu une "référence pour négationnistes".

Recommande: