Les costumes de luxe de François Fillon posent question — Présidentielle

15 Mars, 2017, 07:48 | Auteur: Edgar Lajoie
  • La très chère gare-robe de Fillon 13 000 euros de costume offerts par un

François Fillon et ses conseils n'ont jamais fait savoir que ce "prêt" a eu pendant quatre années tous les attributs. d'un don. Il a répondu discrètement à la convocation des juges d'instruction.

Ces emplois étaient-ils réels ou cachent-ils un détournement de fonds publics?

Après l'affaire Penelope et l'affaire de l'emprunt, François Fillon est une nouvelle fois pris dans la tourmente.

"Elle fait ce qu'elle veut de l'argent qu'elle gagne!" Pourtant, cette mise en examen est un boulet. "J'ai parfaitement le droit de me faire offrir un costume par un ami, ce n'est pas interdit", a déclaré M. Fillon. Son déontologue, Ferdinand Mélin-Soucramanien, veut déterminer s'il y a eu un manquement ou pas au code de déontologie des députés.

A cela s'ajouteraient selon l'hebdomadaire près de 35.500 euros "réglés en liquide" chez ce tailleur, pour un montant de près de 48.500 euros au total depuis 2012.

Les trois juges vont, de leur côté, continuer à enquêter. Les 13.000 euros du dernier chèque constituent donc un dépassement de ce plafond. Le candidat LR à la présidentielle s'est défendu lundi matin en accusant les journalistes de "fouiller dans les poubelles".

De quoi est accusé François Fillon? "J'observe que ma vie privée fait l'objet d'enquêtes en tous sens et que ce traitement m'est réservé", a-t-il ajouté. C'est sûr parce que il faut que les juges puissent entendre les autres protagonistes du dossier notamment Penelope Fillon qui doit être entendue fin mars. Soit 831.440 euros brut comme assistante parlementaire pour les périodes 1988-1990, 1998-2002, 2002-2007 et 2012-2013. Ainsi que 100.000 euros à la Revue des deux mondes. Les taux réduits de 5,5 et 2,1 % ainsi que le taux intermédiaire de 10 % qui concerne notamment le bâtiment ou la restauration resteront inchangés, a précisé Fillon, qui a expliqué que ce taux intermédiaire est plutôt plus élevé en France qu'ailleurs en Europe, ce qui n'est pas le cas du taux normal (où il va de 17 % au Luxembourg à 27 % en Hongrie).

Nous y voilà. François Fillon va-t-il tenir sa promesse ou pas?

François Fillon s'est défendu de se servir de fake news pour appuyer sa candidature à l'élection présidentielle, tel un Donald Trump. Il réagit ainsi à une déclaration du Parquet financier, qui au vu du rapport des enquêteurs, a indiqué qu'il n'envisageait pas "en l'état" de classement sans suite.

L'ancien Premier ministre français est poursuivi pour "détournement de fonds publics", "complicité et recel d'abus de biens sociaux" et "manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique".

Recommande: