Guy Novès refuse d'évoquer la fusion Racing 92 - Stade Français

16 Mars, 2017, 12:54 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Fusion Racing 92 - Stade Français : deux stades flambants neufs pour un seul club

D'après L'Equipe, la LNR se pencherait déjà sur la question du club qui bénéficiera de la place vide laissée en Top 14 par cette fusion. Selon lui, cette fusion signifie "la mort de 136 ans d'histoire du club".

Après l'annonce de la fusion des équipes professionnelles avec le Racing 92, les joueurs du Stade Français rugby ont déposé à 99,8% un "préavis de grève illimitée". L'arrière Hugo Bonneval a sobrement tweeté: "13/03/2017: END". Un mécontentement également ressenti par Mathieu de Giovanni et Sekou Macalou. Interrogé par l'AFP, Max Guazzini, ex-président historique du Stade Français, a déclaré qu'il ne ferait "pas de commentaire". Lorenzetti est devenu actionnaire majoritaire du Racing 92 en 2006.

Au club depuis 2007, Pascal Papé, qui compte 65 sélections avec le XV de France, a dénoncé "l'absorption du Stade Français par le Racing 92" et précisé que, faute d'avancée, les joueurs ne s'entraîneraient pas et ne joueraient pas contre Castres samedi en Top 14.

Le comité directeur de la Ligue Nationale de Rugby s'est réuni de façon exceptionnelle ce mercredi midi. Parmi les premiers clubs créés lors de l'introduction du rugby en France dans le dernier tiers du XIXe siècle, les deux formations nourrissent une rivalité ancestrale: le Racing avait remporté la première finale du championnat de France face.au Stade Français en 1892, ce dernier prenant sa revanche l'année suivante. Ils sont d'ailleurs les deux derniers détenteurs du Bouclier de Brennus: le Stade Français a été champion en 2015, le Racing en 2016. Mais cette décision est loin d'avoir été accueillie positivement, notamment du côté des joueurs et supporters Stadistes, qui se sont rassemblés, lundi, au Stade Jean-Bouin, pour crier leur désaccord.

Recommande: