En France, Benoît Hamon présente un programme recentré et rassembleur

17 Mars, 2017, 19:41 | Auteur: Timothe Dupuy
  • Le socialiste Manuel Valls le 29 janvier 2017 à Paris

Et si la défaite de Manuel Valls servait son dessein? "Mais il ne faut pas réduire la politique de la France à des additions et des soustractions", estime le député Christian Paul. "Nous ne pouvons plus continuer à consommer et à produire comme nous le faisions jusqu'ici", a-t-il lancé. Inutile de chercher un virage à 180 degrés dans cette version définitive de son projet qui s'appuie sur les piliers de celui qui avait fait son succès à la primaire de la "Belle Alliance populaire": réforme démocratique (avec le 49-3 citoyen), ambition écologique, revenu universel d'existence, même si ces propositions sont quelque peu amendées afin de les "crédibiliser".

Cette main tendue en direction de son ancien rival, également matérialisée par l'instauration d'une "taxe sur les super-profits des banques", préfigure l'esprit de l'ensemble du programme qu'il doit dévoiler jeudi midi. Durant plus d'une heure, le candidat socialiste a listé les mesures qu'il compte mettre en place pour construire " un futur désirable ".

Alors qu'elle était interviewé chez Jean-Jacques Bourdin ce jeudi sur RMC, Nathalie Arthaud a affirmé qu'elle avait l'intention de voter blanc au second tour de la présidentielle, si jamais elle n'y figure pas.

Ils n'étaient pas tous là, mais ils seront présents dimanche.

J'ai des désaccords avec Benoît Hamon. Même Jean-Luc Bennahmias s'était glissé parmi les invités.

"Benoît Hamon a fait un catalogue, qui est un exercice assez inédit, mais n'a pas dit un mot sur le financement". Le premier débat télévisé entre les candidats à l'élection présidentielle aura lieu le lendemain. Christiane Taubira, Martine Aubry, Anne Hidalgo devraient notamment prendre la parole.

Plus globalement, Hamon voit grand pour le service public - qu'il défend corps et âme lors de ses meetings - en souhaitant que "chaque bassin de vie ait le droit à la présence, garantie par la loi, d'un panier de services publics à moins de 30 minutes".

Si Benoît Hamon a passé des accords avec Europe Ecologie-Les Verts et le Parti radical de gauche, le rassemblement des socialistes sous sa bannière est impossible pour l'ex-frondeur, boudé par l'aile droite du parti. Déjà les écologistes ont appelé à la mobilisation pour ce meeting.

En revanche, il y aura un absent de marque: Manuel Valls. "Je veux proposer des solutions de moyen et long terme", a insisté le vainqueur de la primaire, avant de se féliciter d'avoir "enrichi" son programme de la primaire des contributions de ses nouveaux alliés.

Recommande: