Présidentielle : à quoi va ressembler le grand débat du 20 mars?

18 Mars, 2017, 11:22 | Auteur: Gregory Millet
  • Vus en direct ou en replay ces débats devraient aider les électeurs à faire leur choix

"L'idée, c'est qu'ils se regardent, pour vraiment favoriser le débat et les échanges", a expliqué Philippe Morand, chef adjoint du service politique de TF1. Les cinq candidats qui dépassent actuellement les 10% d'intentions de vote (Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, François Fillon et Marine Le Pen) seront sur TF1 lundi 20 mars à partir de 21 heures et probablement jusqu'à minuit. Les candidats, debout derrière leurs pupitres, formeront un cercle avec les deux présentateurs, Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray.

"Nous avons voulu nous différencier des débats des primaires, qui ressemblaient plutôt à un face-à-face entre candidats et journalistes".

Au terme de ces trois séquences, chaque candidat sera invité à conclure. Question décor, la chaîne assure à Marianne que les fonds bleu ou rouge seront évités pour "échapper aux couleurs politiquement connotées" et seront remplacés par "des tons de beige et de gris".

Le public, lui, sera composé de quelque 420 personnes. Objectif: ne pas prendre le risque d'une intrusion en plein direct.

Cinq candidats, 2h30 d'échanges, trois grands thèmes abordés ...

"Quel modèle de société pour la France?": dans cette première partie seront abordées les questions liées à la sécurité, l'immigration, l'identité ou encore l'écologie et les institutions. Une deuxième sur l'économie pour débattre du travail, de protection sociale et de fiscalité.

Selon Marianne, chaque prétendant aura deux minutes pour répondre aux questions des journalistes. "Mais à partir d'une minute trente, ses adversaires pourront l'interpeller", détaille le site du journal.

Des thématiques qui seront précédée d'une question liminaire: "Quel président voulez-vous être?" Et le tirage au sort, sous contrôle d'huissier, a désigné François Fillon pour s'exprimer le premier, tandis que Benoît Hamon fermera la marche. C'est Emmanuel Macron qui parlera le dernier. Plus de 8,5 millions de personnes avaient notamment suivi le quatrième et dernier débat de la primaire de la droite sur France 2 et TF1.

Recommande: