Attaque à l'aéroport d'Orly : reprise progressive du trafic aérien

19 Mars, 2017, 14:41 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Un policier arrive à l'aérport d'Orly le 18 mars 2017

Il n'y a pas eu de blessé, a précisé le ministère de l'Intérieur.

Tous les terminaux de l'aéroport d'Orly au sud de Paris sont rouverts après l'interruption du trafic à la suite de l'agression survenue ce matin. Il s'agit d'un certain Ziyed Ben Belgacem, 39 ans, connu défavorablement des services de police. Une opération de déminage a été lancée pour déterminer si l'homme était porteur ou non d'explosifs. "En période d'élection, le chef de l'Etat et chef des armées a souligné que la vigilance sera maintenue à son plus haut niveau et une fois encore l'opération Sentinelle a fait la démonstration de son utilité en complément des forces de police et de gendarmerie ".

Les passagers munis de leurs valises continuaient de s'éloigner calmement de l'aéroport dans la matinée, ont constaté des journalistes de l'AFP.

En revanche, le vol Tu 719 a décollé de l'aéroport Charles de Gaulle vers Tunis à 18h10. Ce tir a un "lien" avec l'attaque d'Orly, a dit la police, sans fournir de précisions.

L'assaillant a ensuite pris la fuite et volé un autre véhicule, retrouvé sur le parking de l'aéroport d'Orly, situé à moins d'une quarantaine de kilomètres de Stains. Cette série d'attaques terroristes meurtrières avait notamment visé le journal Charlie Hebdo et une supérette cacher. Le conducteur aurait alors sorti une arme et tiré sur les policiers, blessant légèrement l'un d'eux.

Vidéo - Attaque à l'aéroport d'Orly: ce qu'il s'est passé.

Pour François Hollande, cet acte justifie le maintien de l'opération Sentinelle: "Ceux qui s'interrogeaient encore sur le rôle de l'opération Sentinelle, doivent comprendre que c'est essentiel".

Le ministre français de la Justice Jean-Jacques Urvoas avait estimé la veille que les conditions étaient réunies pour une sortie de ce régime civil de crise.

Recommande: