Fusillade à l'aéroport de Paris-Orly : 1 mort

19 Mars, 2017, 15:40 | Auteur: Stephane Girardot
  • Khadim Ndiaye

L'assaillant a ensuite pris la fuite et volé un autre véhicule, retrouvé sur le parking de l'aéroport d'Orly, situé à moins d'une quarantaine de kilomètres de Stains.

Vers 6h55, cet homme a légèrement blessé à la tête un policier avec un pistolet à grenailles.

Pour rappel, vers 08H30, un homme a tenté de dérober "une arme à un militaire puis s'est réfugié dans un commerce de l'aéroport international avant d'être abattu par les forces de sécurité" dans le terminal Sud, selon le ministère français de l'Intérieur.

Il n'y a pas eu de blessé, a précisé le ministère de l'Intérieur. Les terminaux Sud et Ouest ont été rouverts, même si, selon l'AFP, qui cite Eric Héraud, porte-parole de la Direction générale de l'aviation civile "il s'agit d'une reprise progressive". Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux se rend sur place. Il évoluait dans la sphère de personnes connues des services de renseignement, ce qui a conduit à une vigilance sur son parcours. Ne franchissez pas le périmètre de sécurité, suivez les consignes. Cette fermeture a obligé les autorités aéroportuaires à dérouter de nombreux vols notamment vers Roissy, les passagers des avions posés sur le tarmac étant pour leur part confinés à bord des appareils.

"On est tous devant l'aéroport à environ 200 m du hall d'entrée". Un Égyptien de 29 ans y avait attaqué les soldats à la machette, avant d'être blessé grièvement. Il s'était précipité sur la patrouille en criant "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand, en arabe).

Dans le cadre de l'opération Sentinelle, lancée après les attentats de janvier 2015, 7.000 militaires sont déployés en permanence en France - pour moitié en région parisienne.

Recommande: