La Fed relève ses taux pour la deuxième fois de l'ère Trump

19 Mars, 2017, 18:01 | Auteur: Stephane Girardot
  • Préouverture Paris: un tour de vis inéluctable de la Fed

La banque centrale américaine (Fed) a relevé mercredi son taux directeur d'un quart de point de pourcentage et est restée prudente pour l'avenir, se disant attentive à l'inflation, selon un communiqué du Comité monétaire.

"Nous avons vu le marché de l'emploi s'améliorer rapidement et engendrer une hausse impressionnante des offres, " a dit à Xinhua l'économiste en chef pour la conjoncture macroéconomique mondiale à l'Institute of International Finance, Ulrik Bie, avant la réunion de la Réserve fédérale, ajoutant que "l'augmentation potentielle de l'inflation, " provoquée par une croissance des offres d'emploi qui se poursuit, autorisait la Réserve fédérale à prendre une mesure décisive cette semaine. Ce qui est considéré par les analystes comme une marque de confiance, assortie de prudence, de la part de la Fed dans la solidité de l'économie américaine.

Le taux interbancaire au jour le jour se situe désormais entre 0,75% et 1% après cette hausse, la troisième en dix ans et la deuxième depuis l'élection de Donald Trump. Dressant un bilan positif de l'économie des Etats-Unis qui continue à progresser "de manière modérée", la banque centrale souligne que les investissements des entreprises "se sont raffermis" alors qu'elles les trouvaient "mous" auparavant. En 2018 et 2019, l'inflation devrait rester à 2%, estime l'institution monétaire.

Toutefois, la Fed se garde de tout excès d'enthousiasme.

En revanche, le marché ne s'attend pas à une accélération du rythme des resserrements monétaires cette année. D'après leurs projections, les dirigeants de la Banque centrale continuent ainsi à s'attendre à deux nouvelles hausses d'ici à la fin de l'année.

Recommande: