Onze candidats sur les rangs au premier tour de l'élection présidentielle française

19 Mars, 2017, 04:20 | Auteur: Gregory Millet
  • Une semaine de Macron sur Twitter

L'affiche du second tour de l'élection présidentielle se dessine peu à peu à travers le sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio, Paris Match et CNews. Avec 26% d'intentions de vote, l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande creuse ainsi l'écart avec François Fillon pour le premier tour de l'élection présidentielle qui se tiendra dans 37 jours.

Voici les résultats des deux sondages "rolling" quotidiens publiés aujourd'hui et qui confirme la solidité de la candidature d'Emmanuel Macron, faisant de lui, de plus en plus, le favori de cette présidentielle. Si elle rassemble nombre de mécontents, certaines de ses propositions phares n'en sont pas moins rejetées par une très large majorité de Français - seuls 22% d'entre eux sont favorables à la sortie de l'euro (Kantar Sofres) - et la candidate Front national est donnée systématiquement battue au second tour. En troisième position, François Fillon décrocherait 18% des voix. Et derrière? L'écart entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon se resserre. Elle possède 0,5% d'avance sur Emmanuel Macron et 8,5% sur François Fillon. Il est désormais à 3,5% de son rival Benoit Hamon, stable lui à 13,5%.

La certitude du choix de ses électeurs demeure la plus élevée (71%, +1). Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 3 % (en hausse d'un point), Nathalie Arthaud et François Asselineau de 1 %. Peut-il profiter d'une fuite des électeurs de François Fillon lors des prochaines semaines? Cette incertitude s'exprime par un intervalle de confiance situé de part et d'autre de la valeur observée et dans lequel la vraie valeur a une probabilité déterminée de se trouver. Marge d'erreur de 0,3 à 1,1 point. Dans la vague du jour, l'intervalle de confiance à 95% est estimé à 2,1 points pour tous les candidats ayant obtenu 20 ou 80% des intentions de vote.