Sondage 'Présidentielle française': Macron distance Fillon et se rapproche de Le Pen

19 Mars, 2017, 03:02 | Auteur: Remi Laffitte
  • François Fillon en meeting le 15 mars 2017 à Pertuis

Chaque vendredi, retrouvez notre analyse de la semaine de Présitrack, le sondage quotidien sur l'élection présidentielle d'OpinionWay / ORPI pour "Les Echos " et Radio classique.

Pour François Fillon, le débat de lundi soir représente peut-être sa dernière chance de refaire son retard et de se qualifier pour le second tour de la présidentielle.

Emmanuel Macron est désormais à 1 point de Marine Le Pen au premier tour tout en ayant distancé François Fillon de 7,5 points et possède une avance de 22 points sur la candidate d'extrême-droite au second tour.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait avec 62 % des voix face à Marine Le Pen, 38 %. Ce dernier bénéficie toujours d'un socle électoral plutôt solide, réussissant à convaincre près des deux tiers de son électorat de 2012 (65%).

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin.

Mardi, Le Monde a révélé que le fisc contestait l'évaluation du patrimoine immobilier de l'eurodéputée et de son père Jean-Marie Le Pen -avec qui elle est en froid-, outre l'enquête préliminaire déjà en cours pour "sous-évaluation".

Au tirage au sort, François Fillon a remporté le droit de débuter l'introduction et la conclusion.

Le candidat socialiste, Benoît Hamon, recueille 13,5% des intentions de vote (stable) et son rival de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, 10,5% (-0,5 point).

A gauche justement, la situation des deux candidats ne s'améliore pas. "Les électeurs nous disent qu'ils pourraient passer de l'un à l'autre, mais ils ne comprennent pas qu'il y ait l'un et l'autre", relève Emmanuel Rivière de Kantar Sofres.

La campagne est polluée par l'argent, à la fois dans le comportement de ceux qui ont un rapport à l'argent qui ne colle pas avec l'exemplarité qu'on attend d'un chef de l'État, mais aussi polluée par les forces de l'argent qui inspirent à mes yeux beaucoup les projets de François Fillon et d'Emmanuel Macron.