Benoît Hamon : Sa compagne si discrète se dévoile enfin !

20 Mars, 2017, 18:38 | Auteur: Gregory Millet
  • ImagePlus

Grave par moments, notamment en faisant respecter une minute de silence en hommage aux victimes des attentats, M. Hamon a voulu prendre de la hauteur, en multipliant les références historiques, en évoquant la gravité de la situation internationale, ou en livrant "sa vision de la République et de la France", selon un cadre de son équipe. "L'un nous dit, moderne, comme le père Guizot sous la Restauration: 'Enrichissez-vous'", a-t-il ajouté en visant Emmanuel Macron. "Les deux autres pensent 'enrichissez-nous'", a-t-il complété, déclenchant de nombreux rires dans l'assistance, en visant cette fois François Fillon et Marine Le Pen.

Alors que le meeting de ce dernier à Bercy a rassemblé 15.000 personnes dimanche 19, Julien Dray représentait le Parti socialiste lors de la matinale de RTL, présentée par Yves Calvi.

De plus, le ralliement d'EELV à la candidature de Benoît Hamon n'a pas plu à Julien Dray, qui l'a fait savoir en le qualifiant de "sectaire". Vous n'avez qu'un T-shirt?

La réplique de l'ancien banquier a été immédiate.

D'abord, ça fait un peu Bourget réchauffé.

Une allusion à peine voilée à la célèbre tirade de François Hollande, lors de son discours du Bourget en 2012, contre la finance, un "ennemi" qui n'a ni "nom", ni "visage".

"Moi, je ne perds pas la moitié ou le tiers de mon temps dans mes rassemblements à invectiver les autres candidats", a-t-il poursuivi. S'il reconnait avoir gagné beaucoup d'argent à une époque de sa carrière, Emmanuel Macron assure n'être "ni fasciné -ce n'est jamais bon, ni le détester".

Les deux hommes auront l'occasion de discuter plus amplement du sujet lundi soir 20 mars à l'occasion du premier débat présidentiel, où François Fillon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont également invités.

Recommande: