Décès du milliardaire philanthrope américain David Rockefeller

20 Mars, 2017, 21:28 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Le Banquier David Rockefeller le 18 février 2001 à La Havane

Sa vie était "exceptionnelle et intéressante".

Le banquier américain, ancien président de la Chase Manhattan Bank et patriarche d'une des familles américaines les plus illustres, s'est éteint lundi à l'âge de 101 ans dans sa résidence de Pocantico Hills à New York.

Lorsqu'il fut à la tête de la Chase, de 1969 à 1981, Rockefeller a établi un tel réseau de relations étroites avec des gouvernements et des multinationales que les observateurs avaient l'habitude de dire que la banque avait sa propre politique étrangère. Chase fut ainsi la première banque à ouvrir des bureaux en Russie puis en Chine continentale.

Deux présidents américains, le démocrate Jimmy Carter et le républicain Richard Nixon, lui avaient proposé le poste de secrétaire au Trésor, rappelait lundi le New York Times.

Il poussa notamment Chase à aider la ville de New York à sortir de la crise fiscale qui l'avait ruinée dans les années 1970. Il a décliné à deux reprises.

Reprenant le flambeau allumé par son grand-père puis porté par son père, David Rockefeller embrassa lui aussi rapidement la philanthropie.

Parmi ses dons les plus importants: 25 millions de dollars pour Harvard en 1994.

Dans le communiqué publié par la Fondation Rockefeller confirmant son décès, David Rockefeller est décrit comme "l'un des hommes les plus influents de l'histoire de la philantrophie et de la finance américaine, considérés par beaucoup comme étant "le dernier grand homme d'affaire international des Etats-Unis".

L'aura de David Rockefeller tenait aussi à sa longévité. Avec sa femme, Margaret, décédée en 1996, David Rockefeller avait 6 enfants, 10 petits-enfants et 10 arrière-petits-enfants. Mais aucun de ses descendants n'a pour l'instant "atteint sa stature", soulignait le New York Times.

Recommande: