France : Benoît Hamon mobilise son camp malgré les mauvais sondages

20 Mars, 2017, 15:03 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Pour six Français sur 10 Valls devrait soutenir Hamon

Après avoir détaillé son programme jeudi et avant de débattre ce lundi soir sur TF1 face à ses principaux adversaires, Benoît Hamon a donc abattu une carte majeure lors de ce grand rassemblement, devant une salle chauffée à blanc par les intervenants, de l'écologiste Yannick Jadot à la ministre Najat Vallaud-Belkacem en passant par Christiane Taubira. "Ce parti de l'argent a plusieurs noms, plusieurs visages, il a même plusieurs partis", a lancé le vainqueur de la primaire de la gauche, ciblant Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron.

La maire de Paris Anne Hidalgo devrait dire un mot d'accueil à la tribune, avant un discours d'environ une heure et demie du candidat.

Benoît Hamon est attendu au tournant.

Benoît Hamon, qui a fait de l'improvisation et de l'attention portée aux sujets du quotidien une de ses marques de fabrique en meeting, devrait s'efforcer de prendre de la hauteur dans un discours emprunt de "gravité", selon un membre de l'équipe. "Il va se nourrir de l'énergie du meeting pour le débat télévisé", assure la sénatrice Frédéric Espagnac, l'une de ses porte-parole. Mais la tribune au vitriol de Manuel Valls dans le JDD vient saper ce bel ordonnancement. "Encore moins ces accusations", a-t-elle fait valoir. "Encore faut-il que Benoît Hamon retrouve vite de l'oxygène". Comment Emmanuel Macron, dont c'est une des premières expériences dans ce cadre, gérera-t-il ce moment unique?

Le codirecteur de campagne de Benoît Hamon estime que celui-ci peut encore remonter la pente, alors que la moitié des électeurs n'ont pas définitivement arrêté leur choix, que l'électorat d'Emmanuel Macron est encore très friable, et que le potentiel électoral de Benoît Hamon est estimé autour de 30 %.

Hier après-midi, Benoît Hamon a semblé se réveiller après 6 semaines d'une campagne atone.

Recommande: