Intentions de vote en Nouvelle-Aquitaine : Emmanuel Macron distance Marine Le Pen

20 Mars, 2017, 19:59 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Emmanuel Macron sera l'attraction du débat de ce soir

"Il y aura plusieurs débats avant l'élection et les Français sont encore très loin de leur choix", déclare Bruno Retailleau, bras droit de l'ancien Premier ministre, toujours dans les colonnes du JDD.

Un "effet Macron" constaté dans toutes les régions métropolitaines Signalons qu'Emmanuel Macron est le seul candidat dont les intentions de vote ont augmenté sur la totalité des régions françaises sondées avec des résultats à + 5% en Centre Val de Loire et en Pays de Loire, à + 4% en Normandie et en Bourgogne Franche-Comté. Selon deux sondages Odoxa et Kantar-Sofres publiés dimanche, le candidat d'En Marche! et la candidate FN sont au coude-à-coude autour de 26%, devançant un François Fillon autour de 19%, et Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, distancés à environ 12%.

L'émission sera séquencée en trois parties de 50 minutes, et abordera les thèmes de société, d'économie, ainsi que la géopolitique et les questions internationales. Ils auront également une minute et demie pour décrire tour à tour (selon un tirage au sort) le "président qu'ils veulent être" pour la France. Voici un tour d'horizon et retrouvez notre carte complète des parrainages en Charente, actualisée avec les parutions de ce samedi matin. Ses démêlés judiciaires ont semé le doute dans son camp, ce qui s'est traduit par une chute de popularité.

Présidente depuis 2011 du parti d'extrême droite Front national fondé par son père, député européenne, Marine Le Pen table sur la vague nationaliste qui a porté Donald Trump à la Maison Blanche et conduit les Britanniques à voter pour le Brexit pour faire gagner ses idées anti-immigration, anti-Europe, anti-mondialisation.

Mais la majorité des onze candidats sera donc absente de ce rendez-vous.

LIRE AUSSI Débat sur TF1: Emmanuel Macron, le candidat à abattre?

Au deuxième tour, Emmanuel Macron l'emporterait par 64% des voix (+3 points) contre Marine Le Pen. François Fillon, lui, espère faire oublier les affaires en développant un programme qu'il juge plus charpenté que celui de ses adversaires. Mais des cinq candidats, il est, à 39 ans, le moins rompu à l'exercice. Jamais élu, il est attaqué par ses adversaires sur son manque d'expérience. Benoît Hamon perd là aussi trois points à 46%. Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon font jeu égal à 13.5%. Viennent ensuite les tout-petits candidats: Natahlie Arthaud (1%), Philippe Poutou (1%), Jean Lassalle (1%), François Asselineau (1%) et Jacques Cheminade (0%).

Recommande: