VIe République, ce que souhaitent les pro Mélenchon de la France Insoumise

20 Mars, 2017, 17:53 | Auteur: Remi Laffitte
  • Pour Danielle Simonnet:

Le PCF se félicite d'avoir contribué de manière décisive avec 805 parrainages d'élus communistes et républicains sur un total de 416 parrainages au dépôt de la candidature de Jean Luc Mélenchon.

Une marche symbolique. Rassemblés depuis le matin à Bastille, les militants, dont certains étaient arrivés en car de province, ont marché, dans une ambiance bon enfant, aux cris de "fin de la monarchie présidentielle", "règle verte", "protéger les biens communs" ou encore "IVG dans la Constitution", avant de rejoindre la place de la République. Sur le terrain, on a des retours énormes, contrairement aux sondages.

Venu de Nancy, ce militant, candidat LFI aux législatives en Lorraine, "veut sortir par le haut de cette crise institutionnelle qu'on vit depuis plusieurs années".

Avec une horde de militants, de drapeaux français et aux cris de "Résistance!", Jean-Luc Mélenchon a conduit samedi une "Marche des Insoumis" dans la capitale.

Quant à la sécurité du cortège, alors que l'état d'urgence est toujours en vigueur et malgré l'agression survenue quelques heures plus tôt à l'aéroport d'Orly, le service d'ordre de LFI, composé de quelque 300 responsables formés, affiche sa sérénité: le seul souci "c'est le temps". Mais comme nous sommes des gens sérieux, je vous annonce 130 000 personnes!

Jusqu'à présent, les discussions de fond ont été éclipsées par les ennuis judiciaires de François Fillon et, dans une moindre mesure, de Marine Le Pen mais le débat télévisé prévu lundi entre les cinq premiers des sondages, Jean-Luc Mélenchon compris, pourrait donner une autre tournure à la campagne.

Entre deux programmes vendus, il se confie. Pour cela, "il faut la VIe République, les institutions ont montré leurs limites. À partir du moment où elles ne sont plus la solution mais un problème, il y a un grand besoin de changer tout ça".

Recommande: