Israël menace de détruire la défense antiaérienne syrienne

21 Mars, 2017, 11:39 | Auteur: Edgar Lajoie
  • ALERTE INFO ! Israël menace de détruire les systèmes de défense aérienne syriens

Cette attaque a provoqué en riposte un tir de missile syrien contre un des avions israéliens, mais ce missile a été intercepté. Il faut quand même rappeler ici que c'est une violation flagrante du territoire syrien et que nul ne condamne.

Ces déclarations interviennent au lendemain de celles du ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, qui a averti que l'Etat hébreu détruirait les systèmes syriens de défense aérienne si de nouveaux missiles étaient tirés contre ses avions en opération en Syrie.

L'ambassadeur israélien a été convoqué vendredi par la diplomatie russe après ces frappes sur des cibles que l'Etat hébreu avait présenté comme liées au Hezbollah libanais, près de Palmyre en Syrie. Suite à la riposte syrienne, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a indiqué que les frappes visaient des armes destinées au mouvement chiite libanais, le Hezbollah. D'une manière sans précédent, Israël avait alors admit publiquement s'être attaqué à des cibles en Syrie.

Il s'agit du plus sérieux accrochage entre les deux pays voisins depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011. Il a été rapporté que l'assaut a été suivi par six avions de chasse de l'Armée de l' Air, qui ont été découvert par les systèmes de radars syriens sur le chemin du retour en Israël. "A chaque fois que nous repèrerons des transferts d'armes de Syrie vers le Liban, nous agirons pour les empêcher". Le porte - parole de Tsahal a souligné qu'à aucun moment il n'y a eu un danger pour nos forces et pour les citoyens israéliens. Damas est également soutenu par la Russie, avec laquelle Israël a négocié à plusieurs reprises pour éviter des affrontements entre avions russes et israéliens dans l'espace aérien syrien. "Je répète que nous ne voulons pas nous mêler de la guerre civile en Syrie ni provoquer une confrontation avec les Russes, mais la sécurité d'Israël prime sur tout". "Nous n'accepterons pas de changer les règles", a prévenu le ministre israélien. "Personne ne sait par avance ce que nous faisons", a-t-il dit.

" Protéger nos frontières est notre droit et devoir".

Recommande: