Ordinateurs et tablettes interdits sur des vols du Moyen-Orient — Etats-Unis

21 Mars, 2017, 13:07 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Un Airbus A321 à son arrivée au Mehrabad international de Téhéran le 12 janvier 2017

Un autre responsable a confirmé une information de l'agence Associated Press disant que la nouvelle règle affecterait dix aéroports dans huit pays situés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Les passagers à bord de certains vols à destination des Etats-Unis devront consigner dans les bagages en soute des appareils électroniques de plus grande taille que les téléphones portables en raison d'une menace terroriste non spécifiée, ont dit à Reuters des responsables américains.

Les passagers concernés pourront transporter des appareils tels que des tablettes, des lecteurs DVD portatifs, des ordinateurs portables et des caméras dans leurs bagages enregistrés. "L'examen de renseignements indique que des groupes terroristes continuent de viser le transport aérien et cherchent de nouvelles méthodes pour perpétrer leurs attentats, comme dissimuler des explosifs dans des biens de consommation", explique un responsable.

Sur son compte officiel Twitter, la compagnie Saudi Airlines prévenait, lundi, que " les ordinateurs portables et les tablettes ne sont pas autorisés sur les vols vers les Etats-Unis ".

Des responsables américains ont précisé à l'agence Reuters que le département de la sécurité intérieure annoncerait cette nouvelle règle dès ce mardi, ajoutant qu'elle était en préparation depuis que Washington a eu vent de cette menace il y a quelques semaines.

Il a invoqué "plusieurs incidents et attentats couronnés de succès contre des passagers et des aéroports ces dernières années", citant l'attaque revendiquée en février 2016 par les islamistes somaliens shebab affiliés à Al-Qaïda: un engin avait explosé à bord d'un Airbus A321 de Daallo Airlines, avec 74 passagers à bord, 15 minutes après le décollage de l'appareil de Mogadiscio, provoquant un trou d'un mètre de diamètre dans son fuselage et tuant le poseur présumé de la bombe. Si elles ne le font pas, les Etats-Unis se réservent le droit de leur interdire de voler vers les USA.

Ces mesures s'inscrivent dans un contexte de renforcement des contrôles aux frontières et plus généralement de la politique d'immigration des États-Unis depuis l'entrée en fonction du président Donald Trump qui a essayé d'imposer une interdiction temporaire d'entrée dans le pays aux ressortissants de six pays majoritairement musulmans ainsi qu'à tous les réfugiés. Cette interdiction est contenue dans un décret migratoire qui a été bloqué à deux reprises par des juges fédéraux américains.

Recommande: