L1 (J33) / Bastia - Lyon : Les mesures fortes du Sporting

19 Avril, 2017, 23:41 | Auteur: Timothe Dupuy
  • L1 (J33) / Bastia - Lyon : Les mesures fortes du Sporting

"Mais nous allons défendre notre club".

Ces annonces font suite à la condamnation sans équivoque des événements formulée dimanche par le club, qui refuse "d'être pris en otage par une minorité de personnes".

Fermes, les mesures annoncées mardi le sont.

Le club assuré également qu'il va procéder au "réaménagement de la tribune Est Jojo-Petrignani pour maximiser la sécurité au stade Armand-Cesari". Celle qui abrite les supporters du groupe Bastia 1905 ayant agressé des joueurs lyonnais. Le club corse a également indiqué que des interdictions de stade seront prononcées contre les personnes impliquées dans les violences survenues avant la rencontre et à la mi-temps du match contre Lyon, dimanche après-midi en Ligue 1.

Par ailleurs, l'ancien entraîneur bastiais François Ciccolini s'est défendu mardi sur le site de L'Équipe d'avoir provoqué les incidents. "Il ne faut pas avoir la grippe quand tu vas venir à Bastia, ni la gastro car cela va se régler comme d'habitude, comme des hommes, comme des Corses".

Bastia doit passer jeudi devant la commission de discipline de la Ligue professionnelle de football (LFP) qui doit mettre le dossier en instruction et juger des incidents. Retrait de points, aussi. Le Sporting venait ainsi tout juste de rouvrir sa tribune Est, fermée pour trois journées à la suite des cris racistes proférés contre Mario Balotelli (Nice) fin janvier.

Le club corse "est déjà passé à quatre reprises en commission de discipline cette saison à cause de sa tribune Est", avait d'ailleurs rappelé dimanche Nathalie Boy de la Tour.

Recommande: