Sondage. Macron, Mélenchon et Fillon devant Le Pen au second tour

19 Avril, 2017, 23:42 | Auteur: Stephane Girardot
  • 15 minutes pour convaincre: Emmanuel Macron Marine Le Pen François Fillon Jean Luc Mélenchon... en prime time sur France 2 ce 20 avril

A quatre jours du premier tour de l'élection présidentielle française de 2017, "tous les scénarios sont possibles", a estimé Madani Cheurfa, secrétaire général du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) dans une interview accordée récemment à Xinhua. De nombreuses valeurs, traditionnellement considérées comme "défensives " ont également fait partie des plus fortes baisses comme Carrefour (-4,20%) ou Sanofi (-2,40%).

Emmanuel Macron, crédité de 23% des intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle, devance Marine Le Pen, (22,5%), François Fillon (19,5%), et Jean-Luc Mélenchon, (19%). Un écart qui se rattrape facilement si le parcours de Jean-Luc Mélenchon doit nous apprendre quelque chose. Les deux candidats qui ont fait la course en tête, main dans la main depuis le début des affaires Fillon, ne se lâchent pas.

Les électeurs de François Fillon et Marine Le Pen restent nettement certains de leur choix à plus de 80% chacun, a-t-il indiqué.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. 11% déclarent aujourd'hui avoir l'intention de se décider dans l'isoloir. Dans l'actualité, rien ne peut expliquer la lente chute de Marine Le Pen dans les sondages. Rappelons-nous que le 21 avril 2002, date qui hante l'esprit de toutes les équipes de campagne, près de 10 % des électeurs avaient voté pour le candidat le plus proche de leurs préférences idéologiques, même s'il était jugé moins crédible pour atteindre le second tour. Cela est corroboré par un retour de la prime de risque politique sur les autres classes d'actifs en raison de la montée du candidat à l'élection présidentielle française Jean-Luc Mélenchon dans les sondages " commente Edmond de Rothschild AM.

Le candidat de la France Insoumise qui tenait mardi soir un meeting à sept endroits différents grâce à l'hologramme continue de s'imposer. Dans le sondage Kantar Sofres-OnePoint il est seulement 0,5 points derrière François Fillon. "Notre immeuble a entièrement été détruit par une explosion", a dit la présidente du Front national dans un entretien paru mercredi dans La Provence. Les jeux n'ont jamais été aussi brouillés. D'autant que tous les candidats ont réussi le pari de fidéliser leurs électeurs avec en moyenne 65% des Français sûrs de leur choix. Mais en cas de victoire d'Emmanuel Macron, qui dispose de peu d'élus puisque son mouvement est très récent, il y aurait une répartition entre élus de droite et de gauche.

Le socialiste Benoît Hamon est crédité de 8% des intentions de vote (-2).

Recommande: