Arnaud Lagardère va prendre la présidence d'Europe 1

20 Avril, 2017, 16:25 | Auteur: Stephane Girardot
  • Arnaud Lagardère a annoncé dans une interview publiée jeudi par Le Monde qu'il allait prendre en direct la présidence d'Europe 1

M. Lagardère, 56 ans, va remplacer Denis Olivennes, qui avait succédé fin 2010 à Alexandre Bompard à la tête de la station et qui n'aura jamais réussi à renouer, malgré de nombreux changements de grille, avec les 10% d'audience cumulée, atteints pour la dernière fois au premier trimestre 2010. Dans une interview au journal Le Monde, daté du jeudi 20 avril, Arnaud Lagardère déclare prendre la direction d'Europe 1 pour redresser l'audience.

" Les résultats ne sont pas bons, oui, c'est vrai, je les assume entièrement". En pleine campagne présidentielle, Europe 1 est distancée par RTL, France Inter et la radio désormais dirigée par Cécilia Ragueneau. "Pour ces raisons, j'ai décidé de prendre la présidence d'Europe1". Denis Olivennes, qui pilote par ailleurs tous les titres du groupe (Le JDD, Elle, etc.) était, de l'avis d'une bonne partie de la rédaction, un patron d'Europe 1 très distant. "Ce n'est pas complètement nouveau. C'est un modus operandi dont j'ai l'habitude quand les choses ne vont pas bien", assure le patron. De ce point de vue, la volonté du P-DG de Lagardère de reprendre directement les manettes devrait être interprétée comme un signe positif par les quelque 200 salariés qui avaient voté une "motion d'urgence" en janvier dernier.

Affirmant qu'il n'interviendra jamais dans la ligne éditoriale, Arnaud Lagardère annonce que sa "première décision sera de nommer une nouvelle équipe" et "un directeur qui incarne la station, qui y soit matin, midi et soir, et la nuit s'il le faut, probablement un professionnel de la radio".

Une analyse qui rejoint le commentaire à l'AFP d'un concurrent: Europe 1 a un "problème de programmation mais aussi d'identité". "Quelqu'un qui soit fort de caractère mais ait aussi la souplesse d'attirer des talents", ajoute-t-il. Par exemple, la matinale de Thomas Sotto, de 6 h 30 à 9 heures, a perdu 67 000 auditeurs, parvenant à peine à se maintenir au-dessus du seuil du million.

Recommande: