Bastia-Lyon: "Une soirée dramatique", selon Aulas

20 Avril, 2017, 16:15 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Quand Aulas se félicite de faire débuter Bastia-OL

A la mi-temps, je suis allé voir calmement Anthony Lopes pour lui demander de se calmer et de ne pas chauffer les esprits. Des actes qui n'ont pas empêché la LFP de valider le coup d'envoi de la rencontre. Ce qui s'est effectivement passé. Le haut-magistrat a décidé d'ouvrir une enquête pour "violences". "Ce qui a dépassé l'entendement, c'est que le directeur de la sécurité lui-même a frappé Anthony Lopes, déplore "JMA", qui salue l'attitude de ses adversaires".

"Mais ce qui a été beaucoup plus grave, c'est que les gens de la sécurité de Bastia, dont le directeur de la sécurité, ont pété les plombs et ont frappé nos joueurs", a poursuivi le président lyonnais. Les trois derniers ont d'ailleurs porté plainte ce lundi 17 pour "violences en réunion dans une enceinte sportive". Le procureur de Bastia, que j'avais fait venir, a pris nos plaintes pour coups et blessures. De son côté, le responsable de la sécurité de Bastia, Anthony Agostini, a annoncé qu'il allait porter plainte contre Jean Michel Aulas, le président lyonnais, pour "dénonciation calomnieuse". Les peines encourues pourraient aller de 3 à 5 ans d'emprisonnement même si la justice pourrait se montrer plus clémente puisque aucune ITT n'a été constatée, les joueurs touchés ne souffrant que "d'excoriations, d'hématomes et de griffures", a précisé le procureur. Le SC Bastia jouera donc sans doute la fin de saison sur terrain neutre pour les matchs à domicile.

Recommande: