"Donne naissance " à son premier

20 Avril, 2017, 05:40 | Auteur: Gregory Millet
  • Abraham Poincheval couve des oeufs au Palais de Tokyo

L'œuf ou la poule? Après une semaine passée à l'intérieur d'une pierre inerte, l'artiste français s'est essayé à la paternité.

Il y a trois semaines, Poincheval s'est lancé un défi: couver dix oeufs jusqu'à la pondaison. L'artiste a dû très peu dormir pendant ces trois semaines et n'avait le droit de se dégourdir les jambes qu'une demi-heure par jour.

Lors de l'éclosion de son premier poussin, ce mardi, il a du quitter le vivarium temporairement pour ne pas écraser l'animal. Pour espérer une naissance, l'artiste devait maintenir les œufs à une température de 37 degrés.

Retrouvez ici le live, qui dure depuis le 29 mars. "Les poussins vont rester avec Abraham dans la vitrine pendant 72 heures" avant d'aller couler des jours heureux dans la ferme normande du père de l'artiste, Christian, poursuit-il.

Habitués des performances extrêmes, après être notamment resté enfermé dans un rocher ou dans un ours empaillé, Abraham Poincheval reconnaît que sa dernière folie est la plus compliquée qu'il ait eu à réaliser jusque là, notamment à cause du contact très direct avec le public. "Avant je faisais corps, j'étais à intérieur des choses. Là c'est une véritable transformation, je suis à l'extérieur, je suis celui qui entoure". "C'est une première", avait-il déclaré à l'AFP. Contrairement à ses précédentes performances d'enfermement, le performeur a du se confronter au regard du public. Les poussins, qui devraient naître les uns après les autres resteront dans cette cage de plastique pendant 3 jours avant de partir dans la maison de campagne de l'artiste, en Normandie. Il a aussi passé une semaine sur une plate-forme à 20 mètres au-dessus du sol devant la Gare de Lyon, traversé les Alpes-de-Haute-Provence en poussant un cylindre qui lui servait d'abri, et vécu à bord d'une bouteille géante (6 mètres de long) en remontant le Rhône.

Recommande: