FRANCE 2017-Macron et Le Pen en tête, Fillon repasse devant Mélenchon

20 Avril, 2017, 02:05 | Auteur: Remi Laffitte
  • La candidate du Front national à la présidentielle Marine Le Pen le 15 avril 2017 à Perpignan

L'un des suspects a été intercepté avec une arme à feu et un numéro du Monde avec le candidat de la droite à l'élection présidentielle François Fillon.

Décidé à troubler la bataille pour le second tour, Jean-Luc Mélenchon qui s'est hissé au coude-à-coude avec lui dans les derniers sondages, lui a promis 'une veste électorale cousue main', en référence à une affaire de costumes de luxe offerts par un avocat à la réputation sulfureuse.

Voilà deux ans que la présidente du Front national est annoncée dans le duo de tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle. Il devance toujours d'un point Marine Le Pen et accentue l'écart avec Jean-Luc Mélenchon et François Fillon. Ses électeurs sont toutefois plus sûrs de leur choix: ils sont en effet 74% à l'affirmer, soit une forte progression de 13 points en quinze jours et de 21 points en un mois.

Il met Emmanuel Macron, le seul à progresser, en tête avec 23,5% des intentions de vote devant Marine Le Pen à 22,5% au premier tour et 60,5% pour Macron contre 39,5% pour Le Pen au second tour.

Les électeurs de François Fillon et Marine Le Pen restent nettement certains de leur choix à plus de 80% chacun, a-t-il indiqué.

Sans attendre ces appels du pied de dernière minute, de nombreux sites proposent aussi des tests et quiz pour aider les indécis à se déterminer. Dans ce contexte, la candidate du Front national semble réussir à regagner un peu du terrain perdu chez les ouvriers et les employés.

La dynamique continue enregistrée par Jean-Luc Mélenchon depuis un mois connaît un coup d'arrêt.

L'une des raisons de cette baisse est à chercher du côté du recul du vote ouvrier. Ses traits d'humour et ses bonnes performances lors des deux débats télévisés lui ont permis de décoller dans les sondages, passant de 10 à 17, 18 voire 19 % des intentions de vote. Le candidat socialiste Benoît Hamon est quant à lui donné en cinquième position, crédité de seulement 7,5% d'intentions de vote. Objectif: marquer les esprits au moment où les intentions de vote se cristallisent. Il enregistre 11 points de retard par rapport à Jean-Luc Mélenchon. Benoît Hamon n'a aucune chance de revenir dans la course à moins d'un miracle.

Emmanuel Macron s'est rendu ce mardi matin à l'immense marché de Rungis (Val-de-Marne) où il s'est affiché comme le candidat de "ceux qui veulent réussir par le travail ".

Recommande: