Hollande assure laisser "un pays en bien meilleur état"

20 Avril, 2017, 22:06 | Auteur: Edgar Lajoie
  • François Hollande en visite chez ses amis du Lot

"Je conais bian la région", a déclaré François Hollande à son arrivée dans le Nord du Lot, à quelques kilomètres de ses terres corréziennes. Interrogé sur son vote de dimanche, qui aura lieu à Tulle en Corrèze, le président a dénoncé les candidats eurosceptiques, que sont notamment Marine Le Pen (Front national) et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et les "fuites en avant qui n'aboutiraient qu'à des crises supplémentaires". Il était ce jeudi dans une usine de fabrication de confitures et de compotes de l'entreprise Andros, à Biars-sur-Cère (Lot). Il a seulement souligné que "Ce que je sais en tout cas, c'est ce que je ne veux pas: un pays qui se coupe du monde, qui s'écarte de l'Europe, qui abandonne ses alliances, qui sème la division et le trouble alors que nous sommes devant une menace qui exige le rassemblement".

"Il n'y a rien de pire que ce jeu qui, par les alternances successives, (consiste à) démolir ce qu'ont fait les prédécesseurs en n'étant même pas capables de construire pour l'avenir", avait-il martelé peu auparavant durant sa visite. François Hollande a plaidé pour une " continuité " de l'action menée depuis cinq ans sous sa présidence. "Nous avons plus d'embauches, le chômage baisse, nous avons des investissements, une croissance qui repart, et c'est le fruit du travail de tous, pas simplement du gouvernement ou du président de la République", a-t-il dit devant la presse. Devant les salariés de l'entreprise Andros, à Biars-sur-Cère (Lot) jeudi 20 avril, il s'est félicité de la hausse des perspectives de recrutements des entreprises pour 2017, annoncée la veille par Pôle emploi.

Recommande: