L'Autorité électorale rejette les recours contre le référendum — Référendum en Turquie

20 Avril, 2017, 18:54 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Turquie campagne inéquitable selon les observateurs internationaux

La décision a été prise à la majorité des voix, 10 membres ont voté contre les recours et un pour.

L'opposition tentait, par ces recours, non seulement de faire annuler le vote, mais aussi d'obtenir l'organisation d'un nouveau scrutin.

Les deux principaux partis d'opposition, le CHP (social-démocrate) et le HDP (prokurde), avaient dénoncé des "manipulations" lors du scrutin.

Ces partis d'opposition en ont particulièrement contre la décision de la commission électorale d'avoir, à dernière minute, considéré comme étant valides des bulletins de vote non marqués du sceau officiel des scrutateurs.

"Nous activerons tous les moyens légaux", a-t-il déclaré, ajoutant que le parti établirait une feuille de route après avoir consulté des experts en droit jeudi.

C'est pour se prononcer sur cette réforme que la population turque a été appelée aux urnes, le 16 avril dernier, par voie référendaire.

Selon les résultats officiels, le "oui" l'aurait emporté avec 51,4% des voix.

Le Parlement, en revanche, perdra le pouvoir d'examiner le travail des ministres et disposera de pouvoirs limités pour enquêter sur le président ou, encore, pour le destituer.

L'Union européenne avait plus tôt appelé la Turquie à "ouvrir une enquête transparente" à la suite d'un rapport d'une mission commune d'observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et du Conseil de l'Europe estimant que le référendum de dimanche remporté de peu par M. Erdogan s'était déroulé dans des conditions inéquitables et ne répondait pas aux critères démocratiques.

Recommande: