Le procureur de la République fait le point sur l'enquête — Bastia-OL

20 Avril, 2017, 18:51 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Bastia-OL : Une plainte déposée par trois joueurs lyonnais

Lopes a été frappé, Gorgelin aussi, ainsi que Mateta. Le procureur de Bastia, que j'avais fait venir, a pris nos plaintes pour coups et blessures. "C'était une soirée dramatique", a regretté dimanche 16 avril soir le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas, réagissant au micro de RMC aux échauffourées entre "supporters" bastiais et joueurs lyonnais. J'ai vu des joueurs qui ne voulaient plus jouer parce qu'ils avaient peur.

Le procureur, Nicolas Bessone, a tenu une conférence de presse au lendemain des événements. Des incidents révoltants qui attristent joueurs, supporters et dirigeants du monde du foot, comme le montrent ces images du président de l'OL, apparu le visage marqué et les yeux rougis, dans les couloirs du stade. Sûrement encore plus inquiétant, ils ont été frappés par un stadier, qui va d'ailleurs être viré par la société gérant la sécurité de l'enceinte corse, et ont également remis en cause le directeur de la sécurité du Sporting.

Après les incidents du match Bastia-Lyon, trois joueurs rhodaniens ont porté plainte contre X. De son côté, le chef de la sécurité du club corse va lui porter plainte contre Jean-Michel Aulas qui l'avait accusé d'avoir frappé Anthony Lopes. "Je confirme la plainte pour dénonciation calomnieuse. Je ne peux pas laisser passer ça", a-t-il confié à la radio RMC. À la mi-temps, je suis allé voir calmement Anthony Lopes pour lui demander de se calmer et de ne pas chauffer les esprits. "Il a insulté quelqu'un de ma famille et a tenté de me mettre un coup de poing". Jordan Ferri a également été entendu par les autorités.

Que pensez-vous de cette affaire?

Recommande: