Les recours contre le référendum turc sont rejetés

20 Avril, 2017, 11:37 | Auteur: Gregory Millet
  • Une famille devant la télé le 16 avril à Istanbul en Turquie

L'opposition s'indigne à juste titre des nombreuses irrégularités: présence d'hommes armés au sein des bureaux de vote dans les régions kurdes, bulletins de vote non tamponnés par les scrutateurs et comptabilisés, assesseurs de l'opposition arrêtés et remplacés au dernier moment, populations déplacées des zones de combats lors des derniers mois et n'ayant pas eu accès au scrutin.

Réagissant à la décision de l'YSK, le vice-président du CHP, Bülent Tezcan, parlant à la chaîne CNN-Türk a affirmé qu'elle provoquait une "sérieuse crise de légitimité".

Selon les résultats préliminaires non-officiels publiés le 16 avril, le "oui" l'a emporté avec 51,41 % des voix, contre 48,59 % pour le "non".

Devant les critiques des observateurs européens et du Conseil de l'Europe, qui ont dénoncé un scrutin "pas à la hauteur des critères" européens, le président Erdogan leur a demandé de "rester à leur place".

L'avocat de M. Geçgel, Deniz Demirdögen, a affirmé à l'AFP que 16 personnes, dont son client, avaient été arrêtées, et que 38 mandats d'arrêt avaient été émis au total.

"Ankara avait fermement rejeté mardi un appel de l'Union européenne à mener une "enquête transparente" sur les irrégularités présumées qui ont été constatées par les observateurs". L'histoire oubliera ces " points de détail ": Erdogan a proclamé sa victoire " historique ".

MM. Erdogan et Trump devraient se rencontrer avant le sommet de l'Otan en mai, a déclaré à la presse mercredi le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu.

Recommande: