Ligue 1: Bastia-Lyon officiellement arrêté suite à des échauffourées

20 Avril, 2017, 20:15 | Auteur: Timothe Dupuy
  • Bastia- OL: Trois joueurs lyonnais ont porté plainte

Deux jours après les graves incidents qui ont entraîné l'interruption de la rencontre opposant Bastia à l'Olympique Lyonnais, comptant pour la 33e journée de Ligue 1, le club corse a décidé de sévir.

Avant le début de la rencontre, alors que les Lyonnais terminaient leur échauffement, une cinquantaine de supporters bastiais avaient pénétré sur la pelouse pour s'en prendre violemment à une partie de l'équipe rhodanienne et de son staff. Après quelques minutes de bousculades, de coups et d'insultes, les membres de l'Olympique Lyonnais sont retournés aux vestiaires et les supporters ont, eux, regagné leur tribune. Une enquête a été ouverte dimanche et a été confiée à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Et au retour aux vestiaires, une altercation a éclaté entre le gardien lyonnais Anthony Lopes et le secrétaire général de Bastia, Anthony Agostini.

Le bus de l'OL a pu quitter l'enceinte vers 20 h à la suite de l'intervention des gardes mobiles, qui ont dispersé une centaine de supporters massés devant les grilles. "Nous déplorons que le SC Bastia donne une image horrible de notre football, cela nuit à l'image du football professionnel, qui ne mérite pas cela". "On a plus qu'à attendre la décision... et nous on va repartir à l'entraînement dès demain".

Le contexte est explosif depuis plusieurs semaines à Bastia, où des groupes de supporters réclament la démission des dirigeants du club lanterne rouge de Ligue 1.

"Il va falloir venir chez nous".

"Dès jeudi, la Commission de Discipline de la LFP se saisira du dossier des incidents de la rencontre".

Pour les Lyonnais, les conséquences de ces événements pourraient être davantage sportives.

"Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous inquiéter plus d'aller à Bastia qu'à Istanbul", avait déclaré Bruno Genesio avant le déplacement en Corse.

Recommande: