Macron et Le Pen toujours en tête — Présidentielle

20 Avril, 2017, 08:33 | Auteur: Remi Laffitte
  • Marine Le Pen sera ce lundi soir au Zénith de Paris

À l'heure des ultimes meetings, les onze candidats à l'élection présidentielle abattent leurs dernières cartes pour convaincre les nombreux indécis.

Autre enseignement de ce mardi: l'indice de participation au premier tour est en hausse avec 71% des sondés qui se disent prêts à aller voter dimanche. Même s'il convient d'être prudent sur les sondages, dans les projections du second tour, face à Macron, Marine Le Pen fait un meilleur score que Fillon.

Quant au souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, il misait sur une réunion au Cirque d'Hiver à Paris pour attirer des électeurs déçus par les affaires de François Fillon, voire de Marine Le Pen. Ces résultats sont quasiment identiques à ceux de 2012, avec un léger progrès du vote utile en 2017 (+2%). Dans ce contexte, la candidate du Front national semble réussir à regagner un peu du terrain perdu chez les ouvriers et les employés. La dynamique Jean-Luc Mélenchon connaît elle aussi un coup d'arrêt. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Cette incertitude autour de l'élection présidentielle de 2017 s'explique notamment par les multiples affaires, dont celles touchant le candidat du parti Les Républicains, François Fillon, et celle du Front national, Marine Le Pen. Ils voient tous les deux leur score progresser d'un point par rapport à la précédente édition de cette enquête, publiée vendredi dernier, tandis que François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, à égalité avec 19%, perdent chacun un point.

Et si l'affiche du deuxième tour était "Le Pen / Fillon". D'abord, les seconds choix montrent qu'il a moins de réserves que ses deux grands concurrents, ce que confirme la question de potentiel électoral: elle donne 7 points de plus à Macron que le niveau qu'il obtient en intentions de vote et 4,5 points de plus à Le Pen.

De son côté Benoît Hamon semble avoir stoppé sa chute enclenchée depuis le mois de février.

Au demeurant, la situation à une semaine du scrutin reste indécise avec 53% des électeurs qui déclarent aujourd'hui avoir définitivement fait leur choix et 47% qui hésitent encore entre des candidats ou entre voter et s'abstenir. 4 sur 10 peuvent encore changer d'avis.

Selon un sondage Ipsos Sopra Steria pour Le Monde et le Cevipof (Science Po), ils sont quatre à se situer dans une fourchette de quatre points, entre 19% et 23% des intentions de votes pour le premier tour. Le candidat d'En Marche! l'emporterait contre elle avec 65%, le candidat LR avec 57% et le candidat de la France Insoumise avec 60%.

Quel que soit son adversaire au second tour, Marine Le Pen serait battue.

Recommande: