Manuel Neuer a fini le match avec une fracture au pied

20 Avril, 2017, 18:09 | Auteur: Timothe Dupuy
  • UEFA : Le Bayern Munich porte plainte contre la police espagnole

Avec son triplé inscrit contre le Bayern Munich ce mardi soir, Cristiano Ronaldo devient le 1er joueur à marquer 100 buts en Ligue des Champions et entre ainsi dans la légende. Dans la soirée, on a aussi pu voir Franck Ribéry laisser déferler sa colère sur Instagram, à base de " merci et bravo l'arbitre ". Il est toujours là dans les rendez-vous clés, importants, il est toujours présent. Quand il ne marque pas, on a envie de dire de temps en temps: "Qu'est ce qui lui arrive?" Le défenseur barcelonais a réagi avec un tweet suggestif - trois petits points lors du but hors-jeu de Ronaldo - qui a fait couler beaucoup d'encre sur les réseaux sociaux. Il est hors catégorie.

L'entraîneur du Bayern, Carlo Ancelotti, d'ordinaire très respectueux des arbitres, a ainsi dénoncé mardi soir "une série d'erreurs" et espéré que le recours à la vidéo aiderait les directeurs de jeu à l'avenir.

Toutefois, le Real a dans les moments chauds un atout qu'aucune autre équipe n'a: Cristiano Ronaldo. Vidal avait reçu un deuxième avertissement à la 84e, contrairement à Casemiro, quatre minutes plus tôt, alors qu'il y avait matière à sévir. "Nous n'étions pas loin de la demi-finale, mais nous avons été pénalisés par des décisions de l'arbitre". Le Bayern menait 2-1 à la fin du temps réglementaire grâce à Robert Lewandowski (53' sp) et un but contre son camp de Sergio Ramos (77') alors que le Real avait égalisé par Cristiano Ronaldo (76').

La Ligue des champions, ce n'est pas la A-League. Là, il y a eu trop d'erreurs.

Ses statistiques parlent pour lui: le natif de Madère a pesé plus de dix buts par saison en C1 sur les cinq précédentes campagnes, dont 17 en 2013-2014 (record absolu) et 16 l'an dernier, même s'il a un peu ralenti la cadence cette saison (7). "C'était un magnifique spectacle, plein d'émotion". Et ça nous a offert un super match entre les deux meilleures équipes d'Europe. Dommage que certaines décisions nous aient désavantagé, et c'était déjà le cas au match aller. "Aujourd'hui, le carton rouge de Vidal nous a tués". "C'est cruel de sortir comme ça". À la fin du match, Ancelotti est tout de même allé saluer l'arbitre.

Recommande: