Présidentielle : Emmanuel Macron devant Marine Le Pen au premier tour

20 Avril, 2017, 04:55 | Auteur: Stephane Girardot
  • Marine Le Pen tient un meeting ce lundi soir au Zénith de Paris

La candidate du Front National n'arrive toujours pas à vaincre le signe indien dans les sondages pour le second tour de la présidentielle prévue pour le 7 mai prochain.

A six jours du premier tour, l'ex-ministre de l'Economie réaliserait le meilleur score, avec 24% d'intentions de vote, gagnant un demi point par rapport à la précédente enquête de cet institut publiée le 13 avril.

73% des électeurs se disent à présent sûrs de leur choix. Avec 0,5 point de retard sur le candidat de droite, le candidat de la France Insoumise reste quatrième homme de la présidentielle avec 19% des intentions de vote. En effet, les quatre candidats en tête n'ont jamais été aussi proches dans les intentions de vote.

M. Cheurfa a rappelé qu'il y a traditionnellement pour ce scrutin une cristallisation des intentions de vote "dès la mi-mars" et que "deux favoris se distinguent nettement dans les sondages, dont les pronostics sont bien souvent confirmés lors du vote, à l'exception de l'élection de 2002". Seulement, ce n'est plus Marine Le Pen qui tente de se dégager de la prise de son jeune concurrent.

Emmanuel Macron se positionne entre bénéficiaires et perdants de la mondialisation en maintenant le cap sur une Europe forte, ouverte, tandis que Marine Le Pen s'inscrit dans un clivage entre société ouverte et société fermée, selon M. Cheurfa, qui note que "les deux candidats se qualifient hors système, mais ne se disputent pas d'électeurs". Après tout, il est suivi de très près par Jean-Luc Mélenchon. Dans l'actualité, rien ne peut expliquer la lente chute de Marine Le Pen dans les sondages.

Benoît Hamon est quant à lui décroché, crédité de 8% des intentions de vote, une baisse de deux points.

"Les différences entre les quatre candidats sont essentielles sur les plans économiques et par rapport à l'Union européenne", pour M. Cheurfa. Au second tour, Marine Le Pen s'inclinerait quel que soit le scénario envisagé: 39%-61% face à Emmanuel Macron, 43%-57% face à Jean-Luc Mélenchon et 45%-55% face à François Fillon.

Recommande: