Attaque des Champs-Elysées : ce que l'on sait de l'assaillant

21 Avril, 2017, 19:29 | Auteur: Edgar Lajoie
  • Attaque des Champs-Elysées : ce que l'on sait de l'assaillant

Pour d'autres observateurs, cette attaque terroriste laissera sans doute un impact sur le déroulement de l'élection présidentielle mais, pensent-ils, il est forcément imprudent d'affirmer qu'elle influencera l'électeur de façon déterminante.

Selon une source proche de l'enquête sur l'attentat des Champs-Elysées, citée par l'AFP, l'homme signalé par les Belges, âgé de 35 ans et présenté comme "très dangereux", devait être entendu dans un dossier belge. Ce sont des policiers de la 32compagnie d'intervention de la direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris (DOPC) qui ont été visés. Le suspect avait alors tiré deux balles, les blessant grièvement au thorax. "L'homme faisant l'objet d'un avis de recherche diffusé par les autorités belges s'est présenté dans un commissariat d'Anvers", dans le nord de la Belgique, a annoncé le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet. Il s'agit d'un autre homme, Karim Cheurfi, né en 1977 à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis. Deux jours plus tard, il avait tenté de tuer un autre policier dont il s'était saisi de l'arme durant sa garde à vue. Son attaque sur les Champs-Elysées a été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), mais cette revendication pose question puisque l'organisation donne le nom de guerre d'un djihadiste belge nommé comme "Abu Yussef le Belge". Mais par la suite, la section antiterroriste du parquet de Paris avait aussi ouvert une enquête préliminaire. "Des investigations sont en cours pour voir si l'auteur a bénéficié de complicités", a ajouté M. Molins.

Une perquisition a eu lieu jeudi soir en Seine-et-Marne au domicile de l'assaillant présumé, titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l'attaque.

François Hollande a "convoqué" un conseil de défense ce vendredi à 8h, à l'issue jeudi soir d'une réunion de crise au cours de laquelle le Chef de l'Etat s'est entretenu avec le Premier ministre Bernard Cazeneuve et les ministres de l'Intérieur et de la Justice, Matthias Fekl et Jean-Jacques Urvoas.

Un Coran a également été retrouvé dans le véhicule où se trouvait Karim Cheurfi, un Français de 39 ans, lorsqu'il a pris pour cible les policiers, ont indiqué des sources proches de l'enquête.

François Hollande a annoncé ce matin qu'un hommage national sera rendu au policier tué. Le Président de la République a annulé son déplacement officiel prévu aujourd'hui à Belle-Île-en-Mer, en Bretagne. Les principaux candidats, qui défilaient jeudi soir sur un plateau de télévision pour un dernier grand oral, ont dénoncé l'attentat et apporté leur soutien aux forces de l'ordre.

Recommande: