L'auteur présumé de l'attaque contre le bus de Dortmund a été arrêté

21 Avril, 2017, 19:02 | Auteur: Remi Laffitte
  • L'acheteur de telles options a spéculé sur une baisse de prix des actions explique la police allemande dans son communiqu

Il s'agit d'un ressortissant germano-russe de 28 ans, Sergej W., dont le mobile était financier et non "terroriste ", selon les enquêteurs...

Le jeune homme avait spéculé sur une baisse du prix de l'action du club de Dortmund (BVB) par le mécanisme dit des "put-options".

Sa principale transaction avait été effectuée le jour de l'attaque depuis l'hôtel "L'Arrivée", où logeait le suspect ainsi que le BVB Dortmund avant de partir en bus affronter Monaco en quart de finale aller de Ligue des champions.

L'attaque du bus du Borussia aurait en effet été motivée par des raisons... financières. La déflagration avait fait voler en éclats les vitres du véhicule blessant par la même un joueur, l'Espagnol Marc Bartra. Un policier, qui escortait le bus en moto, avait également été blessé, souffrant d'un traumatisme sonore.

Selon le Parquet, le suspect avait loué "mi-mars" une chambre dans l'hôtel concerné et s'y était installé deux jours avant les faits, manifestement pour mieux observer les déplacements des joueurs.

Une grosse semaine après l'évènement, l'enquête ouverte par les autorités allemandes pour "tentative d'homicide" semble prendre un tout autre tournant.

Mais la police s'était tout de même orientée vers la piste islamiste après la découverte sur les lieux de l'attaque d'une lettre en trois exemplaires rédigée " au nom d'Allah " et appelant l'Allemagne à cesser de participer avec ses avions Tornado à la coalition internationale antijihadiste en Syrie.

Un Irakien de 26 ans avait dans un premier temps été arrêté et placé en détention provisoire mais aucun élément n'avait permis de l'incriminer dans cette affaire.

Une centaine d'enquêteurs avaient été mobilisés sur l'enquête, explorant toutes les pistes.

Recommande: