L'envolée poétique de Jean-Luc Mélenchon en écoutant Maria Callas

21 Avril, 2017, 18:57 | Auteur: Gregory Millet
  • Jean-Luc Mélenchon jeudi matin sur BFTMV et RMC

"Maduro doit-il partir?", amorce Jean-Jacques Bourdin pour clore ses questions sur le Venezuela.

Le candidat de la France insoumise était visiblement inspiré.

"Mais hier, deux jeunes dont une jeune fille de seize ans, ont été tués!" s'étrangle Jean-Jacques Bourdin face à cette comparaison, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article (01:31-.03:02). Avant d'ajouter, agacé: Pourquoi vous et vos collègues dans tous les pays passez votre temps à interpeller les hommes ou les femmes de ma famille politique sur le Venezuela ou Cuba? Pourquoi vous ne parlez jamais du Yémen.

Le candidat à la présidentielle l'écoute, puis se lance dans une déclaration inattendue: "Quand je l'entends, j'imagine la chaste déesse, c'est la lumière de la Lune qui se projette dans un bois, sans doute un bois d'oliviers, décrit-il au journaliste Jean-Jacques Bourdin". "Parce que vous avez défendu Castro et Chavez!".

"Je ne soutiens aucune dictature". Chacun d'eux sera interviewé sur deux thèmes déterminés par la rédaction de France 2, les candidats disposeront ensuite d'une "carte blanche " où ils pourront aborder le sujet de leur choix. "(.) Je n'ai aucune sympathie pour les dictateurs et j'ai toujours défendu les droits de l'homme partout" a-t-il conclut. "Mais monsieur, Chavez est mort, Fidel Castro est mort, vous êtes au courant?" "On m'a demandé d'intervenir, je le fais solennellement", a ajouté Jean-Luc Mélenchon.

Recommande: