L'ex-entraîneur du SCB François Ciccolini sort du silence — Bastia-Lyon

21 Avril, 2017, 01:12 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Les clubs de Ligue 1 paient 50€ par cartons jaunes et 150€ par rouges. – @DR

"Mais on se trompe de cible, il faut chercher ailleurs" a-t-il assuré.

Par ailleurs, le club corse craint de lourdes sanctions.

Le 5 novembre, Ciccolini, après le match aller de championnat perdu à Lyon (2-1), avait pourtant lancé: "Il va falloir venir chez nous". Beaucoup de supporters ont une rancoeur tenace envers le président (Pierre-Marie Geronimi). Celle qui abrite les supporters du groupe Bastia 1905 ayant agressé des joueurs lyonnais.

Dans un entretien accordé à La Chaîne L'Équipe, François Ciccolini, ancien entraîneur de Bastia, sort de son silence après les incidents de Furiani dimanche.

"Je ne parlais que de terrain (.) Je n'ai jamais cherché à ce que des supporters ou de pseudo supporters aillent mettre le souk dans ce match-là", a encore affirmé celui qui a été écarté du poste d'entraîneur le 27 février. Le club corse a également porté plainte contre X et s'est constitué partie civile et a promis l'interdiction de stade pour "toutes les personnes ayant participé aux incidents et qui seront identifiées". Le précédent du FC Metz risque de ne pas rassurer les Bastiais. Convoqué jeudi par la LFP, le club corse pourrait se voir signifier un huis clos total pour les deux dernières rencontres à domicile, contre Lorient et contre Rennes. Dernier de Ligue 1 avec 28 points, Bastia risque la suspension de son terrain et le retrait de points. Le Sporting venait ainsi tout juste de rouvrir sa tribune Est, fermée pour trois journées à la suite des cris racistes proférés contre Mario Balotelli (Nice) fin janvier. Tout ce qui s'est passé n'a pas été fait dans l'intérêt du club.

Recommande: