Présidentielle: dernier round télévisé avant un très ouvert "match à quatre"

21 Avril, 2017, 00:56 | Auteur: Remi Laffitte
  • France: Un attentat déjoué à 5 jours de la présidentielle

Le conservateur François Fillon, longtemps plombé par ses ennuis judiciaires - il a été inculpé notamment pour détournement de fonds publics, une première pour un candidat majeur à la présidentielle -, et le champion de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon les talonnent de près (presque à 20%).

Emmanuel Macron est donc devant Marine Le Pen au premier tour tout en distançant François Fillon et Jean-Luc Mélenchon et possède une avance substantielle de 22 points sur la candidate d'extrême-droite au second tour. Dorénavant largué par le peloton de tête à cinq jours du scrutin, le socialiste Benoît Hamon reste stable, à 8% des intentions de vote.

Dans le même temps, son socle électoral se solidifie chaque semaine un peu plus: parmi ses électeurs potentiels, 74 % se déclarent sûrs de leur choix. Ils sont tous les deux actuellement autour de 23% des intentions de vote.

En cas de duel de second tour opposant Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, le candidat de La France insoumise l'emporterait avec 58% des suffrages.

Un autre ordre de passage a été tiré au sort pour la conclusion: Mélenchon, Hamon, Fillon, Poutou, Lassalle, Cheminade, Asselineau, Dupont-Aignan, Arthaud, Macron, Le Pen.

Après une baisse continue depuis un moi, la candidate du Front national semble réussir à enrayer cette dynamique négative. "Du mercredi 12 au mercredi 19 avril, 1,26 million de tweets ont concerné Emmanuel Macron, 1,25 million ont concerné François Fillon et 1,22 million ont concerné Jean-Luc Mélenchon, contre seulement 589.600 pour Marine Le Pen ".

Dans les colonnes du Parisien, la secrétaire d'Etat fait part de son inquiétude à quelques jours du scrutin: "On est déjà dans le second tour car Marine Le Pen menace de faire un score très important". Récemment des accusations de proximité douteuse avec le Kremlin sont venues mettre du sable dans son moulin électoral. On observe d'ailleurs que le candidat de la droite perd des voix chez les sympathisants LR et les électeurs de Nicolas Sarkozy en 2012 au profit d'Emmanuel Macron.

A trois jours d'un premier tour tournant à un imprévisible "match à quatre", les 11 candidats à la présidentielle française se retrouvent jeudi pour un dernier round télévisé, un quart d'heure pour chacun, en direct mais séparément. Certains se demandant pour quel candidat voter, alors qu'ils viennent de recevoir les professions de foi.

Recommande: