Sondage présidentielle : Macron et Le Pen distancent Fillon et Mélenchon

21 Avril, 2017, 01:00 | Auteur: Edgar Lajoie

Il est désormais crédité de 19% des intentions de vote, soit 1 point de moins que la semaine dernière.

Les électeurs se mobilisent de plus en plus, puisque l'indice de participation est évalué à 72% du corps électoral, progressant de quatre point en une semaine.

Vingt-cinq lauréats du prix Nobel d'économie, parmi lesquels le français Jean Tirole et l'Américain Joseph Stiglitz, fustigent le programme anti-européen, anti-immigration et protectionniste de Marine Le Pen. Ils voient tous les deux leur score progresser d'un point par rapport à la précédente édition de cette enquête, publiée vendredi dernier, tandis que François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, à égalité avec 19%, perdent chacun un point. Jean-Luc Mélenchon apparaît en revanche en retrait chez les ouvriers (revenus pour certains vers la candidate du Front national) et pourrait pâtir d'une mobilisation moindre de sa base électorale traditionnelle.

C'est aussi le cas de 75% (+8) des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de 74% (+7) de ceux d'Emmanuel Macron, mais de seulement 58% (-8) des électeurs de Benoît Hamon.

OpinionWay précise que, pour établir les intentions de vote de premier tour, l'échantillon utile est de 1.500 personnes environ, soit une marge d'erreur de 1,1 à 2,2 point au plus. Selon les récents sondages publiés par SOFRES, Marine Le Pen arriverait toujours en 2e position avec 23% des intentions de vote de quoi inquiéter les partisans d'une France libérale. 11% déclarent aujourd'hui avoir l'intention de se décider dans l'isoloir. Les autres candidats recueillent moins de 1%. Selon BVA-Salersforce, " la crise des migrants " évoquée par la candidate au cours du week-end serait le thème ayant le plus impacté ses intentions de vote. Mais j'aurais voulu aussi que dans sa campagne Benoît Hamon parle du bilan du quinquennat pour en souligner les forces.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait sur Marine Le Pen avec 65% des voix contre 35%. 4 sur 10 peuvent encore changer d'avis. 84% des électeurs potentiels de Marine Le Pen et 79% de ceux de François Fillon se disent désormais sûrs de leur choix, comme 71% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 70% de ceux d'Emmanuel Macron et 57% de ceux de Benoît Hamon.

Lire la suite sur LeParisien.frPrésidentielle: le dernier baroud d'honneur de HamonPrésidentielle: le dernier baroud d'honneur de HamonEmmanuel Macron "passe" 6 millions de coups de téléphone pour démarcher des électeursPrésidentielle: Juppé affirme "se retrouver dans l'essentiel du projet de Fillon " INTERACTIF. "Pour le candidat d'EN Marche, c'était son plus grand meeting de campagne à Bercy".

Recommande: