Tennis. ATP - Monte-Carlo : retour gagnant pour Andy Murray

21 Avril, 2017, 19:43 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Tournoi Monte-Carlo 2017 – Quelles primes sont à gagner au Masters de Monaco ?

L'édition 2017 du Masters 1000 de Monte-Carlo ne sourira pas à Stan Wawrinka! Loin d'être impérial la veille face à Kyle Edmund, l'Espagnol avait tout à craindre du grand espoir allemand Alexander Zverev (ATP 20).

Avec l'élimination d'Andy Murray, c'est l'autre (énorme) surprise du jour. L'Espagnol a littéralement atomisé le jeune allemand ce jeudi sur le Central monégasque, pour atteindre son 13e quart de finale sur le Rocher. Mais si on m'avait dit il y a une semaine que je perdrais 7-5 au troisième set, j'aurais dit OK.

Les échecs de Wawrinka et Murray déblaient aussi le terrain du dernier rescapé français, Pouille, placé dans la même moitié de tableau qu'eux.

Pendant près de deux heures, le N.1 mondial s'est escrimé sur le court Rainier III, surplombant la mer, pour finalement l'emporter en deux sets (7-5, 7-5). Il a débreaké alors que son adversaire était à deux points du match dans la dernière manche (à 5-4).

Après une victoire difficile contre Gilles Müller mercredi, Andy Murray confirme un retour à la compétition compliqué.

Coup de théâtre à Monte-Carlo. Après avoir facilement éliminé le Français Jérémy Chardy au tour précédent alors que celui-ci était en confiance sur la terre battue, le Croate s'est offert le n°12 mondial, Tomas Berdych. Le Tchèque, en danger dans chacune de ses rencontres à Monaco, n'a pas trouvé les solutions pour faire déjouer Marin Cilic.

Une fois passée l'indispensable période d'acclimatation pour son premier match de la saison sur terre battue, Murray enclenchait la vitesse supérieure et alignait quatre jeux consécutifs pour boucler la première manche 7-5 en 57 minutes, provoquant l'ire de "Mulles" qui brisait sa Wilson de rage. Au final, c'est donc le n°8 mondial qui s'imposait en deux sets et 2h01 de jeu, 6-2, 7-6 (0). Le supporter du FC Barcelone, après sa "remontada" contre Murray, a toutefois calé lors de sa première occasion de conclure.

Lucas POUILLE (FRA) [11] - Adrian MANNARINO (FRA) [Q] 3-0 ab.

Recommande: