Dieselgate. Le patron de Volkswagen Matthias Müller visé par une enquête

17 Mai, 2017, 14:25 | Auteur: Ludovic Moineau
  • L'ancien patron l'ancien patron Martin Winterkorn Martin Winterkorn le 19 janvier 2017 à Berlin

Hans Dieter Pötsch président du directoire de Porsche SE et Matthias Müller, son homologue chez Volkswagen, font l'objet d'une enquête du parquet de Stuttgart. Mais, alors qu'il dirigeait à ce moment-là la marque Porsche, l'une des 12 (avec Audi, Seat, Skoda.) qui composent le groupe de Wolfsburg, il siégeait au directoire du holding Porsche SE - contrôlé par les familles héritières de VW et qui en détient 32 % du capital et 52 % des droits de vote. Jusqu'à présent, les investigations visaient Martin Winterkorn, l'ancien patron de Volkswagen, ou Hans-Dieter Pötsch, président du conseil de surveillance de Volkswagen et ancien directeur financier du groupe.

Le parquet de Stuttgart a annoncé mercredi avoir ouvert en février dernier une enquête pour manipulation de cours boursier dans le cadre du Dieselgate, qui secoue Volkswagen depuis un an et demi.

Il a remplacé à ce poste Martin Winterkorn, qui avait laissé les rênes de Volkswagen à M. Müller en septembre 2015 en assurant n'avoir rien su de l'installation d'un logiciel truqueur sur 11 millions de véhicules dans le monde pour les faire passer pour moins polluants qu'ils n'étaient en réalité.

Le cours de l'action Volkswagen avait dévissé dans le sillage du dieselgate, engendrant d'importantes pertes chez de nombreux investisseurs.

Mais c'est la première fois que Matthias Müller apparaît dans une enquête pour manipulation de cours dans le cadre du dieselgate.

Recommande: