Facebook: l'UE inflige une amende de 110 ME

18 Mai, 2017, 12:53 | Auteur: Stephane Girardot
  • Tech World

BRUXELLES, 18 mai (Reuters) - Les autorités de la concurrence européennes ont infligé jeudi une amende de 110 millions d'euros à Facebook pour avoir fourni des informations trompeuses sur son projet d'acquisition de la messagerie mobile WhatsApp en 2014.

L'ombre d'une sanction de la Commission européenne contre Facebook planait depuis un moment. Mais en août 2016, l'entreprise californienne avait modifié la politique de confidentialité de WhatsApp, permettant aux données récoltées sur cette application d'être utilisées pour proposer une publicité ciblée sur les autres applications du groupe comme Facebook ou Instagram.

Facebook a aussitôt réagi à l'annonce de jeudi: "Nous avons agi de bonne foi depuis nos premières rencontres avec la Commission européenne et nous avons cherché à fournir des informations exactes à chaque fois".

Cette décision intervient à l'issue de six mois d'enquête et représente un sérieux avertissement pour les sociétés susceptibles d'avoir le même type de pratiques.

Dans un communiqué, le réseau social a estimé que les erreurs figurant dans les documents de 2014 n'étaient pas intentionnelles, ajoutant que la Commission avait confirmé qu'elles n'avaient pas d'effet sur le résultat de l'enquête sur la fusion.

Lors du rachat, Facebook avait affirmé qu'il ne pouvait pas fusionner automatiquement les comptes de ses utilisateurs avec ceux de WhatsApp.

"L'annonce d'aujourd'hui met un point final à cette affaire", a dit Facebook. La Commission peut imposer au réseau social une amende représentant jusqu'à 1% de son chiffre d'affaires.

"La décision d'aujourd'hui envoie un signal fort aux entreprises, montrant qu'elles doivent respecter tous les aspects du règlement de l'UE sur les concentrations, y compris l'obligation de fournir des informations exactes", a commenté Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, citée par l'AFP. Elle juge le montant de l'amende " à la fois proportionné et dissuasif ".

Recommande: