Législatives-Sondage : La République en marche! accentue son avance au 1er tour

18 Mai, 2017, 15:06 | Auteur: Stephane Girardot
  • REM EN TÊTE DES INTENTIONS DE VOTEREM EN TÊTE DES INTENTIONS DE VOTE

32 % des Français auraient l'intention de voter pour un candidat issu du parti d'Emmanuel Macron lors des législatives de juin, d'après un sondage Harris Interactive pour France Télévisions. Le PS est à un niveau historiquement bas. Selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions, l'alliance En Marche-MoDem obtiendrait ainsi 32% des voix aux prochaines élections, soit une hausse de 6 points en dix jours.

80% des Français s'intéressent à ce scrutin, soit un niveau tout à fait comparable à l'intérêt observé pour l'élection présidentielle à un mois de l'échéance (79%).

Ils sont nettement devant les candidats des Républicains et de l'UDI qui recueillent 19% (-1 point en six jours) et les candidats du FN également à 19% d'intentions de vote (-1 point). Les candidats de la France insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, suivent avec 15% des intentions de vote.

Europe Ecologie-Les Verts est stable, à 3%, tout comme Debout la France, à 3%. Depuis le soir du 2 tour de l'élection présidentielle, les candidats souhaitant intégrer la majorité d'Emmanuel Macron ont donc progressé de 6 points, alors que ceux des Républicains/UDI, ainsi que ceux du Front National ont regressé respectivement de 3 points. D'après ce sondage, Emmanuel Macron réussirait donc à transformer l'essai puisque 83 % de ses électeurs du premier tour de la présidentielle déclarent avoir l'intention de voter pour un candidat LREM-MoDem aux législatives. Une nouvelle fois, les électeurs de Marine Le Pen et de François Fillon se reportent davantage sur les candidats de leur parti aux élections législatives (respectivement 81% et 74%) que les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (65%, avec notamment 7% privilégiant les candidats estampillés PCF) et ceux de Benoît Hamon (47%). 39% souhaitent au contraire que La République En Marche "ne dispose pas d'une majorité" à l'Assemblée "et qu'il y ait une cohabitation".

Recommande: