Roland-Garros: Maria Sharapova promet de "s'en relever"

18 Mai, 2017, 11:45 | Auteur: Gabriel Abbadie
  • Roland-Garros la décision concernant Sharapova ne mettra pas fin au débat

AFP  Archives
 KENZO TRIBOUILLARD

En janvier 2016, lors de l'Open d'Australie, Sharapova avait été contrôlée positive au meldonium, produit ajouté le premier jour du même mois sur la liste des substances interdites. "Quelle que soit la décision, il y aura encore beaucoup de questions concernant cette wild-card (invitation)", a affirmé l'ancien capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis.

" S'il faut en passer par là pour atteindre encore une fois le sommet, alors je continuerai, chaque jour", a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

"S'il existe des wild-cards pour des retours de blessure, il n'en existe pas pour des retours après une sanction pour dopage".

Pas de passe droit pour Maria Sharapova.

Double vainqueur des Internationaux de France en 2012 et 2014, Maria Sharapova manquera donc le rendez-vous parisien pour la deuxième année d'affilée. D'abord privée de compétition pendant deux ans par la Fédération internationale de tennis (ITF), à compter du 26 janvier 2016, sa sanction avait été réduite à 15 mois par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

"J'ai pris acte de la décision de la FFT de ne pas m'octroyer de wild-card pour ce qui devait être mon dernier Roland-Garros. C'est à elle seule de reconquérir ses titres", a expliqué M. Giudicelli sur Facebook live.

Le directeur général de la WTA Steve Simon a exprimé mercredi son désaccord avec les organisateurs de Roland-Garros qui ont refusé d'accorder une invitation à la Russe Maria Sharapova, de retour après une suspension pour dopage. Que les fans de Maria Sharapova se rassurent cependant.

Une mauvaise nouvelle pour la championne russe qui s'est ensuite incliné au deuxième tour du Masters de Rome, alors qu'elle menait 4-6/6-3/2-1 face à la Croate Mirjana Lucic-Baroni.

Recommande: