Tunisie: Chafik Sarsar ne reviendra plus sur sa démission

18 Mai, 2017, 16:08 | Auteur: Stephane Girardot
  • Le calendrier électoral sera respecté après la démission de Sarsar

Le président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Chafik Sarsar, a officiellement présenté sa démission, mercredi, au cours d'une réunion du conseil de l'instance.

Le juge administratif, actuellement à la retraite, a considéré que la réaction de Sarsar aux divergences l'opposant aux autres membres de l'instance témoigne d'un manque, chez lui, du sens de l'Etat, ajoutant que sa démission aurait pu être acceptable si elle était parvenue juste après les élections de 2014, car, en ce moment-là, l'Etat disposait de suffisamment de temps pour lui trouver un remplaçant sans obstruer le travail de l'instance. Les membres du conseil, a-t-il souligné, tiennent à respecter le calendrier selon lequel l'inscription sur les listes d'électeurs démarrera le 19 juin prochain et l'organisation des élections municipales est prévue le 17 décembre.

A noter que le conseil a accepté les démissions des trois membres en question. "La plupart des membres de l'ISIE se sont absentés de la réunion, qui devait avoir lieu hier, portant sur la charte de travail au sein de l'Instance", a fait savoir Sarsar à Express Fm. Au cas où la réunion du Conseil de l'Instance ne parviendrait pas à se tenir, la démission sera présentée dans la journée à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), a-t-elle indiqué.

Lors de cette réunion, Anouar Ben Hassen a été élu vice-président de l'ISIE. "Ce document devrait régir les rapports entre les membres de l'Instance d'une part et entre ces derniers et l'administration d'autre part", avait-elle expliqué à l'agence TAP".

" Nous avons présenté notre démission".

Il s'occupera du fonctionnement de l'Instance pour ne pas entraver le déroulement des élections municipales.

Recommande: